Il n’y a toujours aucune date au calendrier pour la réouverture des églises et autres lieux de culte au Québec.
Il n’y a toujours aucune date au calendrier pour la réouverture des églises et autres lieux de culte au Québec.

Les églises du Québec toujours en attente du déconfinement

Il n’y a toujours aucune date au calendrier pour la réouverture des églises et autres lieux de culte au Québec. En Outaouais, les paroissiens ont hâte de reprendre la pratique des rites catholiques comme à l’habitude, a indiqué l’économe du diocèse de Gatineau, René Laprise.

«Les gens expriment leur désir que les choses reviennent un peu à la normale. C’est tout à fait normal dans les circonstances», a expliqué M. Laprise, précisant que la situation de confinement actuelle a poussé Mgr Paul-André Durocher, archevêque de Gatineau, à publier sur YouTube une capsule en français et une en anglais sur ses réflexions du jour sur la parole de Dieu.

L’Assemblée des évêques catholiques du Québec est en pourparlers avec le gouvernement Legault sur les modalités entourant la réouverture des églises en respect des normes sanitaires liées à la pandémie de COVID-19.

D’ailleurs, chaque diocèse reçoit ces jours-ci un modèle de protocoles sanitaires pour, notamment, les messes et la communion, qu’il pourra adapter en fonction de ses églises.

«En prévision de l’autorisation de tenir des rassemblements intérieurs qui sera éventuellement accordée par le gouvernement, les catholiques doivent se préparer dès à présent pour s’assurer que chacune des églises qui ouvrira ses portes et reprendra ses activités liturgiques le fera en toute sécurité. C’est la même charité pastorale qui doit accompagner l’éventuelle reprise progressive de nos activités liturgiques. D’aucune manière nous ne voulons exposer qui que ce soit à la maladie de la Covid-19», a indiqué lundi dans un communiqué le président de l’Assemblée et Évêque de Saint-Hyacinthe, Mgr Christian Rodembourg.

Les églises ont cessé d’offrir les messes dominicales depuis le 15 mars.

«Nous, pour le moment, le mot d’ordre dans nos paroisses du diocèse de Gatineau c’est ‘attendons l’entente entre le gouvernement et les évêques du Québec’. Ceci dit, le gouvernement est en pourparlers avec l’ensemble des grandes religions au Québec. Le déconfinement ne touchera pas que les catholiques», a précisé M. Laprise.

Les catholiques peuvent suivre des messes à la télévision ou sur le web, rappelle M. Laprise. La messe du pape François à Rome est diffusée par la radio du Vatican. Aussi, tous les jours, la messe de l’oratoire Saint-Joseph, qui a été transférée à la cathédrale de Montréal, est diffusée sur la chaîne télévisuelle Sel+Lumière.

En Outaouais, il y a eu toutes sortes d’initiatives menées par des paroisses pendant le confinement, dont, entre autres, la diffusion sur Facebook ou sur YouTube d’une messe hebdomadaire avec le prêtre.