Le gouvernement ontarien maintient les écoles fermées jusqu’à la fin de la présente année scolaire.
Le gouvernement ontarien maintient les écoles fermées jusqu’à la fin de la présente année scolaire.

Les écoles restent fermées en Ontario: les conseils scolaires étaient prêts

«L’administration était prête à toute éventualité», a indiqué mardi le directeur de l’éducation du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE), Réjean Sirois, en réaction à l’annonce du gouvernement ontarien de maintenir les écoles fermées jusqu’à la fin de la présente année scolaire.

«L’annonce d’aujourd’hui apporte des certitudes aux parents. Ils savent maintenant que leurs enfants vont pouvoir continuer à apprendre chez eux, en toute sécurité», a indiqué le premier ministre, Doug Ford.

Le CECCE était prêt à une formule hybride où les écoles auraient été ouvertes, et à continuer la formation à distance pour les élèves qui seraient restés à la maison.

«Maintenant, c’est la fermeture. Nous allons continuer avec notre plan de continuité des apprentissages des élèves à l’élémentaire et au secondaire. Ça va se poursuivre jusqu’au 19 juin», a expliqué M. Sirois.

«Le personnel enseignant a été très flexible dans son approche. Ils (les enseignants) se sont adaptés aux besoins des élèves et des familles», a précisé M. Sirois, tout en spécifiant que plus de 3500 outils technologiques ont été distribués par le conseil scolaire pour s’assurer que les élèves puissent suivre leurs programmes à distance.

De son côté, le Conseil scolaire de district catholique de l’Est ontarien (CSDCEO) a indiqué qu’il poursuivra avec le plan d’apprentissage à la maison afin d’assurer que chaque élève puisse poursuivre son apprentissage.

Réjean Sirois

« «Maintenant, c’est la fermeture. Nous allons continuer avec notre plan de continuité des apprentissages des élèves à l’élémentaire et au secondaire. Ça va se poursuivre jusqu’au 19 juin» »
Réjean Sirois

Pour sa part, le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO) a préféré prendre le temps d’analyser l’annonce du gouvernement avant de réagir.

Au CECCE, on se prépare déjà pour la rentrée de septembre, tout en attendant les directives du ministre de l’Éducation, Stephen Lecce.

«On verra ce que le ministère de l’Éducation décidera en septembre. Tous les scénarios sont possibles. On se prépare en fonction de toutes les éventualités», a partagé M. Sirois.

Pour le moment aussi, le CECCE est en préparation pour offrir des cours d’été.

«Nous allons offrir ce qu’on offrait habituellement, soit une programmation estivale pour les élèves, et on va la bonifier cette année pour permettre à des élèves qui voudraient faire de la récupération de crédits, du rattrapage, faire un cours de demi-crédit», a signalé M. Sirois, tout en précisant que le conseil scolaire a mis en oeuvre une série de mesures de protection sanitaire dans les écoles.

Les élèves pourront aller récupérer leurs effets personnels très prochainement, a indiqué M. Sirois.