Un contrôle policier sur le pont MacDonald, à la frontière d'Ottawa et de Gatineau
Un contrôle policier sur le pont MacDonald, à la frontière d'Ottawa et de Gatineau

Le Pontiac se prépare à la levée des barrages policiers

Le Pontiac se prépare à la levée des barrages policiers aux ponts et traversiers interprovinciaux.

La préfète de la MRC, Jane Toller, se réjouit qu’aucun cas de COVID-19 n’ait été répertorié dans sur son territoire.

Les liens interprovinciaux entre Portage-du-Fort et le secteur Cheneaux (Ontario), le pont reliant Pembroke et l’Ile-aux-Allumettes, ainsi que le traversier reliant le secteur Quyon et Fitzroy Harbour, ne seront plus surveillés par les autorités policières québécoises à partir du 11 mai.

«On a travaillé sur la distanciation sociale, dit Mme Toller. La diminution des accès au Pontiac et les contrôles aux ponts et traversiers ont permis de contrôler la situation. Alors, dans 10 jours, on aura eu le temps d’apprendre garder nos distances.»

Depuis le début du mois d’avril, tous les résidents du Pontiac qui effectuent des déplacements non essentiels en Ontario devaient se placer automatiquement en quarantaine, pendant 14 jours, à leur retour.

La Santé publique se réserve le droit d’annuler le retrait des barrages si la situation liée à la pandémie de COVID-19 s’aggrave.