Robert Desmarais, directeur général de la MRC et du CLD Brome-Missisquoi
Robert Desmarais, directeur général de la MRC et du CLD Brome-Missisquoi

Le commerce en ligne à portée de main pour les entreprises de Brome-Missisquoi

Pendant que l’économie du Québec est au neutre, la MRC Brome-Missisquoi prend les choses en main afin de propulser les activités des entrepreneurs de la région vers le commerce en ligne. Une entente a été conclue avec deux plateformes transactionnelles pour regrouper les entreprises de Brome-Missisquoi, autant celles qui ont déjà un site transactionnel que celles qui veulent en créer un.

« On le voit actuellement avec la crise [du coronavirus], l’achat local est devenu une valeur importante pour les gens. On dit à nos entreprises que c’est maintenant qu’il faut faire le virage du commerce en ligne », avance Robert Desmarais, directeur général de la MRC et du CLD Brome-Missisquoi.

Pour ce faire, elles auront l’aide de la MRC, qui permettra l’ajout d’une section Brome-Missiquoi sur la plateforme transactionnelle Maturin.ca, spécialisée dans les produits alimentaires. Les frais d’abonnement (12$ par mois) pour les entreprises voulant y apparaître seront payés pour les six premiers mois.

La MRC s’affaire à organiser des points de dépôt pour assurer la livraison des produits.

« C’est un gros défi, il reste des fils à attacher. On travaille aussi pour avoir un entrepôt avec réfrigération et congélation pour l’agroalimentaire », indique M. Desmarais.

Le tout devrait être réglé d’ici trois semaines, selon lui, alors que différents endroits sont convoités.

1100 entreprises agroalimentaires

Le secteur agroalimentaire regroupe 1100 entreprises dans Brome-Missisquoi, dont environ le tiers fait de la vente directe auprès du consommateur.

Une autre plateforme transactionnelle, celle-ci réunissant des produits autres qu’alimentaires, sera aussi mise à la disposition des entrepreneurs de Brome-Missisquoi. Lachatlocal.com a été développé pour la MRC de Memphrémagog.

« Ils sont prêts à l’offrir à d’autres régions du Québec et ils sont ouverts à organiser leur site pour répondre aux besoins de notre région », assure M. Desmarais. Ainsi, une section Brome-Missisquoi sera ajoutée au site.

Pour les entreprises n’ayant pas de site transactionnel, la MRC assumera les 200$ de frais d’inscription. « On va facturer la moitié du coût à partir d’octobre prochain pour laisser le temps aux entreprises de s’organiser », précise M. Desmarais.

Si une entreprise possède déjà un site web transactionnel, l’inscription sur l’une ou l’autre des plateformes est gratuite.

M. Desmarais, espère qu’un minimum de 100 entreprises manifesteront leur désir d’adopter ce virage.

« Pour une centaine d’entreprises, c’est de 10 000 $ à 20 000 $ que la MRC va investir dans les deux sites internet », estime M. Desmarais.

«C’est maintenant qu’il faut passer à l’action»

Le Bromontois Pierre Vinet est derrière cette initiative, lui qui travaillait sur ce dossier depuis longtemps et qui est par ailleurs impliqué dans le projet du Parc des sommets.

« Avec la crise, on s’est dit : “On fonce”. Tous les partenaires se sont associés pour dire que c’est maintenant qu’il faut passer à l’action », explique M. Desmarais.

Ce dernier indique aussi travailler sur d’autres fronts pour favoriser l’autonomie alimentaire, notamment en ce qui a trait à l’agriculture en serre.

« On va pousser cet élément-là pour faire en sorte que l’agriculture en serre puisse prendre un essor plus intéressant.»