Le bal masqué de Marie-Chrystine Corbin

Pour l’instant, les essayages sont remis à plus tard. Les toiles de coton sont montées et prêtes pour les derniers ajustements. Les robes seront terminées en temps et lieu. Mais ce sera pour une autre date que celle prévue originalement. Depuis 15 ans, le principal créneau de la designer Marie-Chrystine Corbin est la confection sur mesure. Elle réalise les robes de bal et de mariée, ainsi que des costumes. Aujourd’hui, il faut payer le loyer.

«Mon masque a trois épaisseurs et il est cousu au très petit point. C’est un beau produit, il y a une piqûre de plus tout le tour afin qu’il garde sa forme au lavage. C’est certain que pour moi c’est autre chose que de coudre une robe de mariée avec du tissu à 150$ le mètre», lance la designer. Ce masque, elle l’a conçu pour faire suite à une commande d’une pharmacienne qui désirait un modèle inspiré du masque proposé par le CHU de Grenoble.

«Mon masque a trois épaisseurs et il est cousu au très petit point», indique Marie-Chrystine Corbin.

Marie-Chrystine Corbin a fait le pari de confectionner des masques plutôt que de se prévaloir des mesures d’urgence. La semaine dernière, elle a vendu 500 exemplaires qu’elle produit seule. Elle charge le tissu et son temps de confection. «Je veux juste payer mes affaires et rendre service aux gens. Je ne veux pas m’endetter.» Elle me mentionne qu’elle a du matériel et de l’élastique, qu’elle peut produire un bon volume de cette protection. Ils sont proposés au prix de 10 $ chacun.

La designer invite toutefois les gens à la prudence. Porter un masque ne signifie pas de commencer à sortir partout. Elle nous recommande de le porter de une à trois heures et ensuite de le mettre au lavage.

Pour commander les masques de Marie-Chrystine Corbin, on peut la rejoindre au 418-907-2964 ou par le biais de sa page Facebook : Marie-Chrystine Corbin