La Ville d’Ottawa attend l’approbation de la province pour une alternative aux camps d'été qui respecterait les consignes de santé publique.
La Ville d’Ottawa attend l’approbation de la province pour une alternative aux camps d'été qui respecterait les consignes de santé publique.

La Ville d'Ottawa propose des camps d'été adaptés à la pandémie

La COVID-19 a finalement eu raison des camps d’été 2020 dans la capitale fédérale. La Ville d’Ottawa attend toutefois l’approbation de la province pour une alternative qui respecterait les consignes de santé publique.

La formation de groupes plus petits, ainsi que l’embauche de personnel supplémentaire pour assurer le respect de la distanciation physique et des normes de nettoyage accrues représentent les fondations de cette nouvelle formule de camps d’été.

Les enfants et le personnel seront également soumis à un protocole de dépistage pour identifier proactivement les personnes infectées par le nouveau coronavirus afin d’éviter une éclosion.

«Les détails sur les inscriptions, les dates, les emplacements et les activités des camps seront annoncés prochainement. La tenue de ces camps dépendra de l’accord du gouvernement provincial», indique la Ville d’Ottawa dans un communiqué.

La municipalité indique que les parents d’un enfant déjà inscrit à un camp se verront automatiquement attribuer un crédit à leur compte qui pourra servir lors d’une inscription ultérieure à un programme de la Ville, dont ces nouveaux camps d’été adaptés à la réalité de la COVID-19.