Dès la mi-juin, 81 chauffeurs réguliers de la STO seront mis à pied temporairement.
Dès la mi-juin, 81 chauffeurs réguliers de la STO seront mis à pied temporairement.

La STO mettra 81 chauffeurs au chômage

La Société de transport de l’Outaouais (STO) se prépare à mettre temporairement à pied 81 chauffeurs réguliers. Cette mesure doit entrer en vigueur le 15 juin prochain, à moins d’un improbable changement de situation lié à la pandémie de COVID-19.

La direction du transporteur public des Gatinois explique sa décision par la diminution drastique de l’achalandage (85%) depuis le début de la crise sanitaire. C’est d’ailleurs pour cette raison que la STO a annoncé une diminution de service de 50 %, le 6 avril dernier. La semaine dernière, le conseil d’administration a entériné une offre de service estivale qui représentera 70 % du service régulier, dès le 15 juin. 

«Le choix d’assignation qui s’entame en prévision du service estival offre l’opportunité de moduler le besoin de main-d’oeuvre, permettant ainsi une réduction additionnelle des coûts d’exploitation, explique la direction par voie de communiqué. Après une analyse interne et des discussions avec la partie syndicale, c’est à contrecoeur que la décision a été prise de procéder à une deuxième vague de mises à pied temporaire.»

La STO estime ses pertes de revenus à 3,6 millions $ par mois depuis le début de la pandémie. La présidente, Myriam Nadeau, dit souhaiter un plan de soutien au transport collectif de la part du gouvernement du Québec.