Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario a annoncé lundi qu’un huitième résident de la maison de soins de longue durée Pinecrest, à Plantagenet, est décédé de la COVID-19 dans les dernières 24 heures.
Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario a annoncé lundi qu’un huitième résident de la maison de soins de longue durée Pinecrest, à Plantagenet, est décédé de la COVID-19 dans les dernières 24 heures.

La COVID-19 fauche une huitième victime à la maison de soins Pinecrest dans l’Est ontarien

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario a annoncé lundi qu’un huitième résident de la maison de soins de longue durée Pinecrest, à Plantagenet, est décédé de la COVID-19 dans les dernières 24 heures.

Le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, tient cependant à souligner qu’aucun nouveau cas positif du virus n’a heureusement été signalé dans la maison de soins au cours des derniers jours.

Le Dr Roumeliotis a également annoncé une troisième éclosion dans une maison de soins, soit au centre de soins prolongés St-Joseph’s, à Cornwall. Il indique qu’il s’agit d’un travailleur de l’établissement et qu’aucun résident n’a été déclaré positif à l’heure actuelle.

«L’employé [infecté] n’avait pas de symptômes et portait toujours son matériel de protection», assure le Dr Roumeliotis. Il s’agit du premier nouveau cas de la COVID-19 à Cornwall depuis plusieurs jours, alors que les 14 cas répertoriés précédemment étaient tous considérés comme résolus.

«Tout semble sous contrôle. L’hôpital de Cornwall est sur le qui-vive et est prêt à aider. Mais pour l’instant ce n’est pas nécessaire» tient à rassurer le médecin.

Le Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste au BSEO

Quant à la Villa Woodland, la troisième éclosion toujours active sur le territoire, les deux patients ayant testé positifs demeurent asymptomatiques.

L’un d’entre eux a pu repasser un test dans les dernières heures, qui s’est finalement avéré négatif.

«On va continuer à le traiter comme une flambée pour l’instant, par précaution.»

Le Bureau répertorie lundi un total de 132 cas de la COVID-19 sur son territoire, soit deux de plus que la veille. De ce total, 47 cas ont été répertoriés dans les institutions de soins de longue durée, dont 39 seulement à la maison de soins Pinecrest.

Pour l’instant, seulement deux individus sont hospitalisés, tous deux aux soins intensifs. Le Dr Roumeliotis se dit cependant encouragé, car il indique qu’une troisième personne qui se trouvait aux soins intensifs depuis plusieurs semaines a finalement eu son congé de l’hôpital. Elle a pu terminer sa guérison chez elle.

«J’étais très heureux d’entendre ça. Les deux autres patients sont aux soins intensifs depuis déjà un bon moment, mais ils sont stables. On espère qu’ils pourront eux aussi retourner chez eux. On se croise les doigts. C’est encore une phase critique, mais je crois que ça va mieux.»