Sept nouveaux décès dus à la COVID-19 ont été répertoriés par Santé publique Ottawa (SPO) vendredi.
Sept nouveaux décès dus à la COVID-19 ont été répertoriés par Santé publique Ottawa (SPO) vendredi.

La COVID-19 fait sept nouvelles victimes à Ottawa

Sept nouveaux décès dus à la COVID-19 ont été répertoriés par Santé publique Ottawa (SPO) vendredi.

Ce sont maintenant 148 résidents de la capitale fédérale qui ont perdu la vie après avoir contracté le nouveau coronavirus.

Dans sa mise à jour épidémiologique quotidienne, SPO annonce également que 24 nouveaux cas de la COVID-19 ont été dépistés, ce qui porte le total à 1603 personnes qui ont été testées positivement au virus à Ottawa.

Prudence dans les parcs

En conférence de presse vendredi après-midi, le maire d’Ottawa, Jim Watson, a tenu à rappeler que la réouverture des parcs municipaux annoncée mercredi était accompagnée de certaines restrictions, notamment qu’il est toujours interdit d’utiliser les infrastructures sportives selon la loi provinciale, même en respectant les consignes de distanciation physique.

«À partir de lundi, nous aurons des ambassadeurs dans les parcs les plus achalandés pour aider les gens à démêler ce qui est permis ou non», annonce M. Watson.

La réouverture des parcs municipaux annoncée mercredi est accompagnée de certaines restrictions.

Le maire de la capitale fédérale soutient qu’il n’y a eu qu’une dizaine d’avertissements donnés depuis mercredi à des résidents qui ne respectaient pas les nouvelles règles, mais qu’un grand nombre de citoyens cherchaient à identifier la ligne à ne pas franchir.

«La plupart d’entre nous ne sont pas immunisés à la COVID-19, prévient de son côté la médecin-chef de SPO, Vera Etches. Notre communauté reste extrêmement vulnérable à une résurgence de la maladie. On doit continuer de pratiquer la distanciation physique.»

Aide aux organismes

Ce sont finalement 73 organismes d’Ottawa qui se partageront les 3 millions $ offerts par les gouvernements fédéral et de l’Ontario pour aider les résidents vulnérables face à la COVID-19.

Ces organismes viennent en aide à ces résidents de différentes façons. Parmi les champs d’expertise retenus par Groupe de travail sur les besoins humains de la Ville pour recevoir ces fonds, on retrouve les refuges d’urgence, l’aide au logement, l’aide alimentaire, ainsi que la lutte contre l’isolement des aînés.


« La plupart d’entre nous ne sont pas immunisés à la COVID-19. »
Vera Etches

La conseillère et présidente du Comité des services communautaires et de protection, Jenna Sudds, affirme également que le Groupe de travail sur les besoins humains va dépenser un million $ pour acheter du matériel de protection médical aux différents organismes qui offrent des services directs aux populations les plus vulnérables à Ottawa.

«Je tiens à remercier le Groupe de travail d’avoir trouvé une façon de financer cette initiative à l’extérieur du fonds de 3 millions $. Nous serons en mesure de financer d’autres besoins immédiats tout en fournissant ce matériel de protection critique pour ces travailleurs», lance Mme Sudds.