Denis Primard exerçait le métier d’opérateur mécanique chez Bromont, montagne d’expériences depuis une dizaine d’années. Il a démissionné le 21 mai dernier pour protester contre le port du masque imposé par son employeur.
Denis Primard exerçait le métier d’opérateur mécanique chez Bromont, montagne d’expériences depuis une dizaine d’années. Il a démissionné le 21 mai dernier pour protester contre le port du masque imposé par son employeur.

Il préfère quitter son emploi plutôt que de porter un masque

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Convaincu que la pandémie de la COVID-19 est un complot orchestré mondialement, un opérateur mécanique de Bromont, montagne d’expériences a récemment démissionné de son emploi pour exprimer son désaccord face aux mesures sanitaires mises en place pour la réouverture de l’entreprise.