Le fondateur et président de la Distillerie Artist in Residence, Pierre Mantha
Le fondateur et président de la Distillerie Artist in Residence, Pierre Mantha

Du désinfectant au lieu du whisky pour la Distillerie Artist in Residence

La Distillerie Artist in Residence de Gatineau utilisera de l'alcool initialement destiné à la production de whisky pour confectionner du désinfectant pour les mains qui sera offert aux hôpitaux et à des organismes communautaires de la région.

Le fondateur et président de la distillerie gatinoise, Pierre Mantha, a indiqué au Droit vouloir apporter sa contribution à la crise de la COVID-19 depuis quelques semaines déjà. Les autorisations gouvernementales pour effectuer la production de désinfectant pour les mains ont été octroyées cette semaine, de sorte que la production pourra être lancée dès que tout le matériel nécessaire – gel, bouteilles et étiquettes – sera arrivé.

L'entrepreneur a fait savoir que 1000 litres d'alcool normalement utilisé pour concocter du whisky serviront à la production de désinfectant, dans des bouteilles d'un litre.

Cette production sera offerte gratuitement aux hôpitaux de l'Outaouais, mais aussi à Centraide Outaouais et à Moisson Outaouais, a précisé M. Mantha. «Notre mission, c'est vraiment d'aider les hôpitaux et les gens défavorisés», souligne l'entrepreneur.

Distilleries Canada indiquait jeudi qu'une centaine de distilleries des quatre coins du pays ont commencé à produire du désinfectant. Il y en a notamment une vingtaine en Ontario, dont la Distillerie North of 7 d'Ottawa et O'Kenny Craft Spirits de Pembroke, et une vingtaine au Québec.