Deux millions d’enfants ont perdu un parent depuis le début de la pandémie

Jean-Benoît Legault
La Presse canadienne
Article réservé aux abonnés
Quelque deux millions d’enfants à travers le monde ont perdu au moins un parent ou un grand-parent qui en avait soin depuis le début de la pandémie de COVID-19, constate une nouvelle étude publiée par le prestigieux journal médical The Lancet.