Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) recommande « fortement » aux résidents de l’Est ontarien de trouver des alternatives aux activités traditionnelles de l’Halloween afin de limiter les risques de propagation de la COVID-19.
Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) recommande « fortement » aux résidents de l’Est ontarien de trouver des alternatives aux activités traditionnelles de l’Halloween afin de limiter les risques de propagation de la COVID-19.

Des recommandations pour célébrer l’Halloween dans l’Est ontarien

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) recommande « fortement » aux résidents de l’Est ontarien de trouver des alternatives aux activités traditionnelles de l’Halloween afin de limiter les risques de propagation de la COVID-19.

« Sortir pour l’Halloween ou donner des bonbons augmente les risques que votre famille attrape ou propage la COVID-19 parce que cela vous expose à beaucoup d’autres gens », indique le bureau de santé.

En plus de demander aux gens d’éviter la collecte de bonbons, le BSEO recommande aussi d’annuler les célébrations traditionnelles où les gens se rassemblent dans la communauté.

Les autorités de santé publique de l’Est ontarien proposent plutôt d’organiser des événements en ligne, où les résidents peuvent participer de la maison en toute sécurité.

Parmi les alternatives proposées par le BSEO, on retrouve notamment le visionnement de films d’horreur, l’organisation des concours virtuels de décoration de maison ou de citrouilles ainsi que des fêtes costumées en ligne.

« Je comprends que les enfants ainsi qu’un bon nombre d’adultes ont bien hâte à l’Halloween à ce temps-ci de l’année, mais on veut que tout le monde reste en sécurité », a expliqué le médecin hygiéniste du BSEO Dr Paul Roumeliotis. « Les cas de COVID-19 qui sont à la hausse se traduisent par le besoin de trouver des moyens de célébrer qui n’augmentent pas les risques de propager le virus. »

Le BSEO recommande aussi de ne pas organiser de rassemblements avec des personnes qui se trouvent dans un autre foyer.


« Je comprends que les enfants ainsi qu’un bon nombre d’adultes ont bien hâte à l’Halloween à ce temps-ci de l’année, mais on veut que tout le monde reste en sécurité. »
Dr Paul Roumeliotis

Des consignes pour la collecte de bonbons

Pour ceux et celles qui désirent tout de même prendre part à la traditionnelle collecte de friandises, le BSEO offre aussi plusieurs recommandations sécuritaires qui permettent de limiter le risque d’infection au coronavirus.

Les autorités sanitaires recommandent entre autres de choisir « un costume qui permet de porter un masque non médical » autant pour les enfants que les parents.

Le BSEO demande aussi aux résidents de rester dans leur communauté, loin des rues et des endroits occupés. Les enfants qui vont collecter des bonbons devraient aussi demeurer à 2 mètres de la porte de la résidence.

Pour ceux qui donnent des bonbons, le BSEO recommande de rester à deux mètres et de se laver les mains avant et après la distribution des friandises.