Les paramédics de la Coopérative des ambulanciers de la Mauricie demandent à la population de respecter les consignes à la lettre.

Cri du cœur de la Coopérative des ambulanciers : «aidez-nous à vous aider»

Trois-Rivières — La Coopérative des ambulanciers de la Mauricie (CAM) lance un véritable cri du cœur à la population de la région pour qu’elle respecte à la lettre les mesures imposées par le gouvernement afin de limiter au maximum la propagation du coronavirus. Les quelque 200 paramédics de la CAM se font rassurants: ils continueront d’offrir le service considéré comme essentiel, mais la collaboration de chacun est aussi essentielle pour que la sécurité des paramédics ne soit pas compromise en ces temps de crise.

«Nous sommes des professionnels de la santé, mais d’abord et avant tout des êtres humains qui, tout comme vous, sont préoccupés par ce virus. Nous vous demandons de ne pas vous inquiéter, car nous allons remplir notre mission, soit celle de soigner et de prendre soin des gens. En retour, nous vous demandons de remplir la vôtre c’est-à-dire de rester chez vous pour sauver des vies», fait savoir Rémy St-Onge, président du conseil d’administration et paramédic de la Coopérative des ambulanciers de la Mauricie.

«Force est d’admettre qu’en respectant collectivement ces consignes, nous limiterons les impacts sur les services préhospitaliers et l’ensemble du réseau de la santé. Nous veillerons ainsi à protéger nos effectifs qui seront moins exposés et demeureront disponibles pour répondre aux urgences. Bref, aidez-nous à vous aider», renchérit Michel Garceau, directeur général de la Coopérative des ambulanciers de la Mauricie.

En plus de respecter les mesures d’isolement, de confinement pour les personnes concernées, et de distanciation sociale, les paramédics de la CAM rappellent l’importance de se laver les mains pendant 20 secondes avec de l’eau et du savon, ou encore avec une solution à base d’alcool, de tousser ou d’éternuer dans son coude et de disposer de nos mouchoirs dans une poubelle pour ensuite bien se laver les mains.

La direction de la CAM a salué l’engagement et les efforts déployés par ses paramédics. «Votre travail est immensément important. Vous êtes des intervenants de première ligne et vous faites partie, comme mentionné par le premier ministre du Québec, des «anges gardiens» de la population. Votre rôle a toujours été essentiel et il l’est plus que jamais dans le contexte actuel. À chacun d’entre vous, merci», note M. Garceau.