Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario a annoncé lundi l’expansion du dépistage de la COVID-19 à toute la population qui veut se faire tester, incluant les personnes sans symptômes.
Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario a annoncé lundi l’expansion du dépistage de la COVID-19 à toute la population qui veut se faire tester, incluant les personnes sans symptômes.

COVID-19: Tout le monde peut être dépisté, dit le BSEO

Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario a annoncé lundi l’expansion du dépistage de la COVID-19 à toute la population qui veut se faire tester, incluant les personnes sans symptômes.

Le BSEO souligne que la réouverture de certains secteurs de l’économie, ainsi que la disponibilité du matériel et la capacité accrue de dépistage font en sorte qu’il est en mesure de mettre en place cette nouvelle réglementation.

Le médecin hygiéniste au Bureau de santé de l’est de l’Ontario, le Dr Paul Roumeliotis, confirme que cette mesure fait suite à l’annonce du gouvernement ontarien, mais ajoute qu’il se servira également de ces nouveaux résultats afin de dresser un meilleur portrait épidémiologique du territoire du BSEO.

« Un dépistage accru nous permettra de constater si le nombre de cas de la COVID-19 diminue réellement et si on peut contempler la réouverture d’autres secteurs de l’économie », ajoute-t-il.

« L’expansion du dépistage à la population générale, peu importe les symptômes, permettra à la santé publique de mieux comprendre la situation dans les communautés d’un bout à l’autre de la région et en particulier au sein du groupe de personnes dont l’infection est asymptomatique. »

Le Dr Roumeliotis rappelle également qu’un résultat de test négatif n’est pas un indicatif que les gens ne seront jamais malade. Ils peuvent être exposés au virus par la suite. Il appelle d’ailleurs à la prudence, à mesure que la province se déconfine. «S’il vous plaît, s’il vous plaît! Respectez les consignes, respectez la distanciation physique. Ça ne vaut pas la peine que dans deux semaines on recommence à avoir des cas».


« Un dépistage accru nous permettra de constater si le nombre de cas de la COVID-19 diminue réellement et si on peut contempler la réouverture d’autres secteurs de l’économie. »
Dr Paul Roumeliotis

Le bilan approche les 150 cas dans l’Est ontarien

Le Dr Roumeliotis croit toujours que la situation sur son territoire est sous contrôle et que la courbe est aplatie, alors que le nombre de cas n’augmente qu’au compte-gouttes dans l’Est ontarien. Le bilan du BSEO indique lundi 144 cas positifs de la COVID-19 et une personne hospitalisée. Toujours deux individus se trouvent aux soins intensifs, mais le médecin assure que ces deux personnes semblent se porter mieux.

Rappelons que le BSEO a également annoncé dimanche un 11e décès en lien avec la COVID-19 sur son territoire. Il s’agit encore une fois d’un résident de la maison de soins de longue durée Pinecrest de Plantagenet.

Le Dr Roumeliotis a cependant précisé en conférence lundi que ce décès avait déjà été signalé au Bureau de santé de l’est de l’Ontario la semaine dernière, mais que la COVID-19 n’avait pas encore été confirmée comme cause du décès, expliquant le délai avant de l’ajouter au bilan officiel.