La plus grande concentration de cas dans une épicerie de la région est celle observée au magasin IGA de la Place Cartier, au 425, boulevard Saint-Joseph, dans le secteur Hull.
La plus grande concentration de cas dans une épicerie de la région est celle observée au magasin IGA de la Place Cartier, au 425, boulevard Saint-Joseph, dans le secteur Hull.

COVID-19: quatre employés d'un IGA de Gatineau infectés

Quatre employés de l'épicerie IGA de la Place Cartier, à Gatineau, ont été infectés par la COVID-19.

Pour la grande région de la capitale fédérale, la divulgation des cas de COVID-19 touchant des employés des supermarchés affichant des bannières des entreprises Metro et Sobeys fait état, jusqu'à présent, de neuf travailleurs infectés.

La plus grande concentration de cas dans une épicerie de la région est celle observée au magasin IGA de la Place Cartier, au 425, boulevard Saint-Joseph, dans le secteur Hull.

À LIRE AUSSI : Cinq nouveaux cas en Outaouais

19 319 personnes maintenant infectées au Québec

Le site Internet de Sobeys a rapporté un premier cas dans ce magasin le 7 avril. «Le dernier jour de travail de l’employé était le 4 avril», précise l'entreprise.

Un autre cas a été déclaré le 11 avril. La personne infectée avait travaillé pour la dernière fois le 1er avril.

Les deux autres cas au sein du personnel du IGA de la Place Cartier ont été rapportés le 14 avril. La dernière journée de travail était le 7 avril pour un employé et le 8 avril pour son collègue.

Deux autres épiceries IGA de l'Outaouais avaient aussi rapporté des cas au début avril.

Le magasin IGA du 1248, boulevard de La Vérendrye, dans le secteur Gatineau, compte un employé avant reçu un diagnostic de COVID-19 le 3 avril. Il n'avait pas travaillé depuis le 22 mars.

En date du 4 avril, le IGA du 455, montée de la Source, à Cantley, rapportait pour sa part que deux de ses employés étaient atteints. Dans les deux cas, le dernier jour de travail était le 30 mars.

Chez Loblaw, une porte-parole a indiqué qu'il n'y a eu aucun cas chez des employés des magasins Provigo, Maxi et Pharmaprix de l'Outaouais.

Sur la rive ontarienne

Metro rapporte de son côté deux cas de COVID-19 chez des employés d'épiceries Food Basics de la région.

Un cas avait été confirmé le 9 avril chez un travailleur du supermarché situé au 3712 chemin Innes, dans le secteur Orléans à Ottawa.

Un autre cas a été signalé le 18 avril pour un employé ayant travaillé le jour même au magasin Food Basics du 960, avenue Brookdale, à Cornwall.

Loblaw rapporte pour sa part trois cas dans des pharmacies Shoppers Drug Mart d'Ottawa.

Un premier cas a été signalé le 27 mars chez un employé de la pharmacie du Merivale Mall - son dernier quart de travail était le 25 mars. Un autre cas a été signalé à l'employeur le 2 avril pour un travailleur du Van Leeuwan Centre, dans le secteur. Cet employé n'avait pas travaillé depuis le 2 mars.

Le troisième cas dans un Shoppers Drug Mart de la capitale a été signalé le 7 avril chez un employé de la pharmacie du centre commercial Westgate. Son dernier quart de travail était le 1er avril.