Le bilan de la pandémie en Outaouais continue de s'accroître d'une dizaine de cas par jour, alors que 12 nouveaux diagnostics d'infection à la COVID-19 ont été rapportés dans la région, mardi.
Le bilan de la pandémie en Outaouais continue de s'accroître d'une dizaine de cas par jour, alors que 12 nouveaux diagnostics d'infection à la COVID-19 ont été rapportés dans la région, mardi.

COVID-19: plus de 100 cas actifs en Outaouais

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Le bilan de la pandémie de COVID-19 en Outaouais continue de s'accroître d'une dizaine de diagnostics par jour et la région compte désormais une centaine de cas actifs, selon les plus récentes données rendues publiques mardi.

L'ajout de 12 nouveaux cas confirmés, mardi, porte à 844 le nombre total de résidents de la région ayant été infectés par le virus depuis le début de la crise.

Dans sa mise à jour de mardi après-midi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) a indiqué que 110 cas étaient encore actifs dans la région.

Certains de ces cas sont reliés à une éclosion ayant infecté tant des employés que des clients du restaurant Shaker Gatineau. Les autorités régionales de santé publique ont d'ailleurs lancé un appel au dépistage pour les clients de cet établissement situé aux Promenades Gatineau.

C'est la troisième journée de suite que la région enregistre plus de 10 nouveaux cas confirmés.

La hausse brute du nombre de nouveaux cas confirmés qui observée en Outaouais dans le bilan de mardi est la cinquième plus élevée au Québec.

La répartition des cas par région.

Au chapitre de l'augmentation du nombre de cas confirmés par tranche de 100 000 habitants, l'Outaouais se situe toutefois au troisième rang des régions ayant connu les plus fortes hausses de la journée.

Quatre personnes étaient encore alités, mardi, au centre désigné COVID-19 de l'Hôpital de Hull. Aucune n'avait besoin de soins intensifs.

Aucun nouveau cas n'est rapporté parmi les résidents du Centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Lionel-Émond du secteur Hull, où une deuxième éclosion touche actuellement trois usagers.

La pandémie a fait 33 victimes dans la région jusqu'à présent, dont 17 qui demeuraient au CHSLD Lionel-Émond, anciennement connu sous le nom de Foyer du Bonheur.

Le plus récente décès causé par la COVID-19 dans la région avait été rapporté dans le bilan du 18 juin.