COVID-19: l'Outaouais connaît la deuxième plus forte hausse au Québec

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
L'Outaouais a enregistré mardi la deuxième plus forte hausse de nouveaux cas confirmés de COVID-19 du Québec, avec 11 cas supplémentaires ayant été diagnostiqués dans la région. «Ça m'a fait un petit frisson», a réagi la présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais, Josée Filion.

C'est la deuxième fois en quatre jours que le bilan de la pandémie en Outaouais fait état de 11 nouveaux cas confirmés. Cet ajout porte à 780 le nombre de cas confirmés en Outaouais depuis le début de la pandémie. Le CISSSO indique qu'il y a encore 70 cas actifs dans la région.

Le bilan provincial de mardi fait état de 62 nouveaux cas. Près de 18% de ces nouveaux cas proviennent donc de l'Outaouais. Il n'y a qu'à Montréal où la hausse observée mardi est plus élevée, alors que les autorités rapportent 16 nouveaux cas dans la métropole.

«C'est certain que c'est préoccupant», a réagi la grande patronne du CISSSO, Josée Filion, en marge d'une conférence de presse à Shawville mardi avant-midi.

«Dans le fond, l'important, c'est de voir d'où viennent justement ces cas-là, a-t-elle souligné au Droit. Est-ce qu'il y a quelque chose, un milieu ou un lieu où il y a un niveau de risque dans la communauté? Ça fait partie du travail que la direction de santé publique regarde pour avoir une plus grande vigilance et faire appel, au besoin, à la population. Mais c'est sûr que moi, ça m'interpelle de voir un nombre aussi élevé, encore aujourd'hui, de 11 cas de plus dans la région. C'est quand même beaucoup.»

Les données du CISSSO montrent que trois patients étaient alités mardi au centre désigné COVID-19 de l'Hôpital de Hull. Aucun nouveau cas n'a été détecté parmi les résidents du Centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Lionel-Émond. Trois résident de ce centre autrefois appelé le Foyer du Bonheur sont actuellement infectés par le nouveau coronavirus la semaine dernière. Il s'agit de la deuxième éclosion à frapper ce CHSLD et de la seule à être active dans un milieu de soins de l'Outaouais. Dix-sept résidents et un employé y ayant été infectés ont succombé à la maladie.

Aucun des deux nouveaux décès déplorés mardi à l'échelle provinciale n'est survenu en Outaouais, où la pandémie a fait 33 victimes jusqu'à présent. Le plus récent décès causé par la COVID-19 dans la région avait été rapporté dans le bilan du 18 juin.