Pretnumerique.ca a entre autres lancé un outil proposant un calendrier de lecture de conte pour les enfants.
Pretnumerique.ca a entre autres lancé un outil proposant un calendrier de lecture de conte pour les enfants.

COVID-19: les bibliothèques redoublent de créativité

La demande en emprunts de livres numériques n’a jamais été si forte au Québec, depuis le début de la crise de la COVID19.

La seule journée du 17 mars dernier, plus de 10 000 ouvrages ont été empruntés via la pretnumerique.ca. Un record inégalé, constatent les administrateurs de cette plateforme utilisée par plus de 1 000 bibliothèques au Québec, dont celles de Gatineau, et à travers laquelle sont disponibles plus de 850 000 livres.

La plateforme profite de ce record pour rappeler que plusieurs ressources, outre les livres numériques, y sont accessibles, dont de nombreux balados, livres audio, des milliers de magazines, et diverses ressources éducatives destinées à la jeunesse.

« À l’heure actuelle, les bibliothèques de l’ensemble de la province travaillent activement afin d’offrir à leurs membres et à la population une grande variété de livres et de services numériques », souligne ainsi le président de l’Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ), Denis Chouinard, soucieux de rappeler aux familles confinées à domicile la facilité d’accès de ces services numériques, même si les bibliothèques ont fermé leurs portes.

Nouveau micro-site dédié aux contes

Pretnumerique.ca a par exemple lancé le site Internet heureduconte.ca. Créé « spécifiquement pour répondre aux enjeux de la crise actuelle », ce « micro-site » dresse l’inventaire des « heures du conte » à écouter en différé, et propose un calendrier de lectures en direct.

L’outil met ainsi « en valeur les heures du conte virtuelles », tout en garantissant des revenus aux auteurs.

Les œuvres diffusées sont évidemment « conformes à la Loi sur le droit d’auteur », les bibliothèques publiques étant « solidaires de l’ensemble de la chaîne du livre ».

Les bibliothèques publiques font actuellement preuve de « créativité » pour rendre leurs services plus accessibles » afin de permettre aux familles du Québec de « continuer à apprendre, se cultiver ou se divertir » tout en restant à la maison.

« Le contexte dans lequel nous sommes force les équipes des bibliothèques à innover », ajoute M. Chouinard.

Un important réseau d’entraide s’est aussi structuré en parallèle au mouvement de distanciation sociale, fait valoir Denis Chouinard. Au sein du réseau de bibliothèques du Québec, une équipe spécialement mobilisée s’active à « aider les citoyens à accéder aux ressources en ligne de leur biblio et de répondre à leurs questions » souligne-t-il.

Cette équipe est joignable via le nouveau site www.infobiblio.ca, créé « spécifiquement » dans cette optique, souligne le gestionnaire. Il faut être membre d’une bibliothèque pour avoir accès aux services numériques offerts.

La population est invitée à consulter les plateformes de l’Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ), de BIBLIOPRESTO.CA, de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et du Réseau BIBLIO du Québec (RBQ) pour découvrir l’étendue de ces ressources en ligne.