COVID-19: le BSEO attend les détails de l'Ontario pour le déconfinement régional

Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario se dit en faveur du plan de déconfinement par région annoncé vendredi par le gouvernement Ford, mais indique attendre plus de précisions quant à la marche à suivre.

Le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, accueille positivement l’idée d’un déconfinement régional selon les statistiques locales, mais dit vouloir laisser le dernier mot aux régions concernées. «On va avoir des critères précis. On va laisser chaque région prendre la décision. C’est un cadre provincial. On n’est pas certains de la façon dont ça sera dirigé, mais on verra au cours des prochains jours [la forme que ça prendra]». 

Depuis plusieurs jours, le peu de cas positifs communautaires qui s’ajoutent au bilan de l’Est ontarien provient des Comtés unis de Prescott et Russell. Le Dr Roumeliotis assure cependant que les Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry et la ville de Cornwall ne seront pas pénalisés pendant le déconfinement parce qu’ils font également partie de la région du BSEO, tout comme les CUPR, mais que leurs bilans respectifs demeurent inchangés. Selon lui, même si quelques cas sont rapportés sporadiquement dans les CUPR, la courbe est également aplatie. 


« On va laisser chaque région prendre la décision. »
Dr Paul Roumeliotis

Le bilan, quant à lui, demeure pratiquement inchangé vendredi. Un individu se trouvant aux soins intensifs depuis plusieurs semaines a obtenu son congé et est dorénavant seulement hospitalisé. Une seule personne demeure aux soins intensifs à l’heure actuelle. Toujours 147 personnes ont testé positives à la COVID-19 sur le territoire du BSEO et aucun nouveau décès n’est rapporté, chiffrant le total à 11 victimes. 

Le Dr Roumeliotis souligne par ailleurs que le BSEO demeure à l’affût des mises à jour en lien avec la COVID-19, mais amorcera également prochainement ses activités de préventions des autres menaces qui émanent lorsque le beau temps arrive, comme la maladie de Lyme.