Dix personnes sont maintenant décédées des suites de la COVID-19 à la maison de soins de longue durée Pinecrest de Plantagenet depuis le début de la pandémie.
Dix personnes sont maintenant décédées des suites de la COVID-19 à la maison de soins de longue durée Pinecrest de Plantagenet depuis le début de la pandémie.

COVID-19: la maison de soins Pinecrest atteint la dizaine de décès

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Dix personnes sont maintenant décédées des suites de la COVID-19 à la maison de soins de longue durée Pinecrest de Plantagenet, a annoncé jeudi le Bureau de santé de l’est de l’Ontario. 

Deux nouveaux cas positifs communautaires s’ajoutent également au bilan des cas, tous deux provenant des Comtés unis de Prescott et Russell, portant le total à 134 cas. Cependant, aucun nouveau cas n’est rapporté dans les maisons de soins. «Nous avons aplati la courbe, même si nous observons des nouveaux cas de façon sporadique», souligne le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis. 

Le gouvernement de l’Ontario a également jeudi l’ouverture d’un plus grand nombre d’activités et services saisonniers au cours des prochains jours, comme les marinas, les terrains de camping privés et les terrains de golf. Le BSEO a ainsi pris la décision de permettre aux six centres de dépistage du territoire de tester dorénavant toutes les personnes qui ont des symptômes, sans restriction.


« Nous avons aplati la courbe »
Dr Paul Roumeliotis

Le Dr Roumeliotis croit qu’il est important d’avoir un pouls communautaire plus juste des cas dans la collectivité, à mesure que davantage de secteurs d’activités reprennent du service et que les gens sont de plus en plus déconfinés. «On voit un peu de succès, de lumière au bout du tunnel, et la récompense est la continuité du déconfinement».

Le médecin souligne que malgré la réouverture de certaines entreprises, la limite de cinq personnes dans un rassemblement est toujours en vigueur en Ontario. 

Les restaurants excluant les commandes à emporter, les salons de coiffure et les centres commerciaux font partie des secteurs d’activités qui n’ont toujours pas le feu vert du gouvernement de l’Ontario pour reprendre leurs opérations.