Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La médecin-chef de SPO, Vera Etches.
La médecin-chef de SPO, Vera Etches.

COVID-19: du jamais-vu depuis février à Ottawa

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Santé publique Ottawa (SPO) a rapporté quelque chose qui n’a jamais été vu depuis le début du mois de février dans son bilan de jeudi sur la transmission de la COVID-19. 

SPO a indiqué qu’il y a maintenant 3179 personnes diagnostiquées avec le virus qui ne sont toujours pas considérées comme guéries à travers la ville, soit 60 de moins que la veille. Le nombre de cas actifs connus du nouveau coronavirus est donc en baisse pour une troisième journée consécutive à Ottawa, ce qui ne s’était pas produit depuis la période allant du 2 au 5 février 2021.

La médecin-chef de SPO, Vera Etches, a indiqué mercredi que plusieurs indicateurs de surveillance de la COVID-19 permettent de croire que la transmission du virus s’est, à tout le moins, stabilisée depuis quelques jours.

Rappelons également que lundi, le nombre de cas actifs répertoriés par SPO établissait un record qui était près de trois fois plus élevé que les précédents records établis dans la première année de la crise sanitaire en mars 2020.

281 nouveaux cas

Dans son rapport quotidien, SPO a également dit avoir répertorié 281 résultats positifs à un test de dépistage au cours de la dernière période de 24 heures. Deux autres décès liés à la COVID-19 y sont également inclus, ce qui porte le nombre total de victimes du virus à 486 dans la capitale fédérale.

SPO a également inscrit dans son bilan de jeudi que 120 personnes sont actuellement hospitalisées à Ottawa, dont 29 qui se trouvent aux soins intensifs.

Dans son bilan quotidien, SPO a aussi annoncé que 52 établissements et milieux de travail d’Ottawa sont en situation d’éclosion. Dans la liste, on retrouve notamment l’Hôpital Queensway-Carleton, le centre de détention pour mineurs William E. Hay, sept services de garde et huit écoles. La liste complète des endroits aux prises avec une éclosion est disponible sur le site web de SPO

***

À LIRE AUSSI:

COVID-19: le plus haut niveau de décès en deux mois en Ontario

En larmes, Doug Ford fait son mea culpa