Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford
Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford

COVID-19: de nouvelles mesures pour protéger les aînés en Ontario

Alors que 17 nouveaux décès ont été rapportés samedi, l’Ontario a annoncé de nouvelles mesures pour protéger les aînés dans les foyers de soins de longue durée de la province.

Le gouvernement Ford a apporté des modifications à la Loi de 2010 sur les maisons de retraite afin de permettre à l’Office de réglementation des maisons de retraite (ORMR) de mieux protéger les personnes vulnérables dans les foyers de la province.

Ces modifications visent l’augmentation du paiement d’urgence que l’ORMR peut verser aux résidents des maisons de retraite admissibles. Ce paiement d’urgence passera de 2 000 à 3 500 $.

«Dans une situation d’urgence, par exemple en cas d’éclosion, cette aide financière peut être fournie aux personnes âgées afin de les aider à payer les frais de transport, de logement alternatif ou de soins temporaires encourus», a expliqué le gouvernement ontarien samedi.

Le gouvernement indique aussi qu’en vertu de ces modifications, les maisons de retraite de l’Ontario sont tenues de signaler toute éclosion d’une maladie infectieuse à l’ORMR, autant pendant la pandémie qu’au-delà.

« Ces modifications réglementaires s’inscrivent dans le prolongement des mesures décisives que notre gouvernement a prises au cours des derniers jours pour s’assurer que nos aînés bénéficient du soutien et de la protection dont ils ont besoin», a déclaré le premier ministre Doug Ford. 

«Nous nous assurons qu’ils disposent des ressources financières nécessaires pour faire face à une situation d’urgence et facilitons la collaboration entre l’ORMR et les autorités locales de santé publique. »


« Nous comptons sur les gens pour faire preuve de responsabilité. »
Jeff Yurek, ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs

Camping en arrière-pays

Par ailleurs, la province a aussi annoncé samedi  qu’elle souhaite réintroduire progressivement le camping en arrière-pays dans les parcs de l’Ontario et dans les terres de la Couronne à partir de lundi.

«Nous sommes tous impatients de prendre l’air en cette saison et le camping en arrière-pays permet de profiter de la nature sans prendre beaucoup de risques, tout en suivant les règles d’éloignement physique, a indiqué le ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs, Jeff Yurek.

«Nous comptons sur les gens pour faire preuve de responsabilité et profiter des parcs en continuant de suivre toutes les mesures de santé publique afin d’enrayer la propagation de la COVID-19», a-t-il enchaîné.

L’Ontario rappelle qu’en raison restrictions en vigueur, «pas plus de cinq personnes seront autorisées à occuper un emplacement de camping en arrière-pays pendant leur séjour, sauf si elles vivent dans le même ménage.»

De plus, la fermeture de toutes les autres activités dans les parcs provinciaux et les réserves de conservation est prolongée jusqu’au 14 juin et continuera d’être réévaluée. Tous les bâtiments et toutes les installations demeureront fermés, sauf certaines toilettes qui seront accessibles.

Nombre de cas

Les 17 décès enregistrés samedi portent le total provincial à 2247 depuis le début de la crise sanitaire.

L’Ontario dénombre aussi 323 nouveaux cas de COVID-19 sur son territoire ce qui élève le bilan à 27 533. De ce nombre, 21 353 sont guéris de la maladie.

Le nombre de tests quotidiens continue sa progression. La province a signalé un nombre record de tests effectués en une seule journée avec 20 640. Un peu plus de 1,5% de tous les échantillons testés au cours des 24 dernières heures étaient positifs pour la maladie. Il y a présentement 12 760 tests sous enquête.

Il y a actuellement 801 patients atteints de la COVID-19 dans les hôpitaux de l’Ontario. De ce nombre, 121 sont aux soins intensifs.