Santé publique Ottawa rapporte trois nouveaux de la COVID-19 à Ottawa, lundi.
Santé publique Ottawa rapporte trois nouveaux de la COVID-19 à Ottawa, lundi.

COVID-19 à Ottawa: port du masque bientôt obligatoire dans les commerces?

Le port du masque pourrait bientôt devenir obligatoire dans tous les endroits publics intérieurs d’Ottawa, annonce la médecin-chef de Santé publique Ottawa, Vera Etches.

«Nous explorons différentes options pour les entreprises où les gens ont une capacité limitée à garder une distance de 2 mètres les uns des autres, explique la Dre Etches. Nous pourrions faire une annonce en ce sens d'ici la fin de la semaine.»

Cette dernière note également que l’expérience dans les transports en commun a été positive. Selon le directeur des systèmes et de la planification d’OC Transpo, Pat Scrimgeour, plus de 90% des usagers des services d’autobus et de train léger se présentent à leur point d’embarquement avec leur masque de tissu.

«Le taux de personnes qui apportent leur masque ne fait qu’augmenter depuis l’entrée en vigueur du décret le rendant obligatoire. Nous distribuons toujours des centaines de masques jetables tous les jours, mais l’information qui provient de nos employés, c’est qu’une très grande majorité des passagers ont déjà leur propre masque», souligne M. Scrimgeour.

Pour le conseiller et président du Conseil de santé d’Ottawa, Keith Egli, cette mesure a comme principal objectif d’éviter un recul dans le niveau de transmission de la COVID-19.

SPO et la Ville d’Ottawa étudient différentes options qui lui permettraient d’imposer des sanctions aux contrevenants, soit à travers les outils déjà disponibles dans les décrets provinciaux ou par l’adoption d’un règlement municipal qui permettrait de remettre des amendes moins salées.

«L’éducation et la sensibilisation demeureront nos priorités. Les contraventions seraient un outil pour les cas où une personne offre une grande résistance aux consignes de la santé publique», explique le directeur des services de protection et d’urgence de la municipalité, Anthony Di Monte.

La Dre Vera Etches

Fête du Canada

À moins de 36 heures de la fête du Canada, la médecin-chef de SPO répète l’importance de limiter ses contacts avec des personnes qui ne partagent pas le même toit.

«On observe qu’une deuxième vague du virus est arrivée dans certains pays. Nous en sommes dans une meilleure position ici pour l’éviter, mais nous demeurons à risque», souligne Vera Etches.

«Oui, le nombre d’éclosions dans des institutions et le nombre de cas diminuent constamment, mais ce que l’on observe n’est qu’une fraction de qui est réellement présent dans notre communauté», ajoute la Dre Etches.

M. Di Monte soutient que des équipes de la municipalité seront postées dans les parcs où il y a traditionnellement des célébrations du 1er juillet pour informer les citoyens des consignes à respecter et, au besoin, remettre des contraventions.

Le Service de police d’Ottawa patrouillera également dans les rues de façon accrue durant cette journée fériée pour veiller à ce que les règles en place soient respectées, ajoute le directeur des services de protection et d’urgence de la Ville d’Ottawa. 

Trois nouveaux cas

SPO rapporte trois nouveaux de la COVID-19 dans la capitale fédérale, lundi.

Dans sa plus récente mise à jour épidémiologique, SPO indique qu’Ottawa passe maintenant à 2086 infections confirmées au nouveau coronavirus depuis le début de l’année.

Aucun nouveau décès n’est déploré par SPO lundi. Des 2086 personnes qui ont reçu un résultat positif à un test de dépistage, 263 sont toutefois mortes de la COVID-19 au cours des derniers mois.

Heureusement, 1780 individus ont connu un sort plus rose et sont maintenant guéris de ce virus, ce qui ne laisse que 43 cas actifs connus dans la capitale fédérale.

De ces personnes infectées, un patient se trouve aux soins intensifs pour traiter des symptômes associés au nouveau coronavirus.