Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Vingt-cinq nouvelles infections de COVID-19 ont été répertoriées sur le territoire desservi par le Bureau de santé de l’est de l’Ontario.
Vingt-cinq nouvelles infections de COVID-19 ont été répertoriées sur le territoire desservi par le Bureau de santé de l’est de l’Ontario.

COVID-19: 25 cas et un décès dans l’Est ontarien

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) a déploré mardi un nouveau décès lié à la COVID-19 dans l’Est ontarien, en plus de dénombrer 25 nouvelles infections.

Jusqu’à présent, 94 personnes ont perdu la vie des suites de la maladie dans l’Est ontarien depuis le début de la crise sanitaire. Cependant, la hausse des nouveaux cas rapportée mardi est la plus faible en deux semaines sur le territoire du BSEO. 

Au total, 4128 personnes ont contracté le virus, dont 505 sont toujours infectées. Il s’agit d’une diminution de cinq cas actifs depuis le dernier bilan. Parmi ces cas, la ville de Cornwall est la municipalité qui en recense le plus avec 153 cas actifs. 

Dans les Comtés unis de Prescott et Russell, ce sont 231 cas qui y sont recensés, alors qu’il y en a 114 dans les Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry, puis sept dans la région d’Akwesasne. Plus du tiers des cas rapportés dans l’Est ontarien sont des variants, selon la Santé publique, la grande majorité étant des cas de variant britannique.

Trente-deux personnes sont hospitalisées pour traiter des symptômes de la maladie, dont 11 de plus trouvent aux soins intensifs. Parmi les 15 éclosions toujours actives, neuf sont répertoriées en milieu scolaire et six en centres de soins de santé.

Bilan de la vaccination

Jusqu’à présent, ce sont 42 372 doses de vaccin qui ont été injectées dans la région depuis le début de la campagne de vaccination.

La Santé publique prévoit avoir administré près de 70 000 doses de vaccin sur son territoire d’ici la première semaine du mois de mai. Elle s’attend par ailleurs à recevoir plusieurs milliers de doses de vaccin de Pfizer-BioNtech supplémentaires en mai, permettant d’ajouter plusieurs plages horaires de vaccination de masse à son horaire.

Depuis mardi, les personnes de 40 ans et plus peuvent prendre rendez-vous pour recevoir un vaccin d’AstraZeneca dans une des six pharmacies désignées dans la région.