La clinique de dépistage de la COVID-19, dans le secteur Hull, mardi.

COVID-19: 12 cas en Outaouais, dont un membre du personnel de l'Hôpital de Hull

L’Outaouais compte désormais 12 cas de COVID-19, dont une personne travaillant à l’urgence de l’Hôpital de Hull qui a contracté le nouveau coronavirus dans le cadre de son travail.

Le bilan présenté mardi après-midi par le premier ministre François Legault fait état de 385 nouveaux cas (confirmés et probables) au Québec, une hausse de 61% qui porte le total à 1013. En Outaouais, le nombre de cas est passé de huit à 12 entre lundi et mardi.

La présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO), Josée Filion, a indiqué qu’une personne à l’emploi de l’organisation a «malheureusement» été infectée, sans vouloir donner de détails sur son lieu de travail.

Le président du Syndicat des professionnelles en soins de l’Outaouais (SPSO), Patrick Guay, a pour sa part confirmé qu’il s’agit d’une personne travaillant à l’urgence de l’Hôpital de Hull. La personne, qui est membre du SPSO, a été infectée de manière «nosocomiale», a précisé M. Guay, ce qui signifie que le virus a été contracté à l’intérieur de l’établissement.

Voyez quelques photos de la deuxième semaine de la crise de la COVID-19 dans la région:

Ottawa discute avec Washington pour convaincre l’administration Trump de ne pas envoyer des militaires à la frontière qui sépare les deux pays.

Le SPSO a d’ailleurs demandé à ce que le CISSSO s’assure que tous les professionnels aient accès à de l’équipement de protection individuelle. «Il y a encore des tests d’étanchéité qui n’ont pas été faits pour l’ensemble du personnel», déplore M. Guay. Ce dernier rapport indique aussi que dans le Pontiac, du matériel de protection «a été rapatrié pour avoir un meilleur contrôle». «Si, par exemple, il y a un cas positif au CHSLD du Pontiac, l’infirmière n’a pas accès à l’équipement individuel», dénonce-t-il.

Zone urbaine

Vendredi dernier, le CISSSO avait annoncé que la première personne de la région à avoir reçu un diagnostic de COVID-19 avait dû être hospitalisée à l’Hôpital général juif, à Montréal.

Dans les 12 cas confirmés jusqu’à présent dans la région, le lieu de résidence des personnes touchées «est en milieu urbain», a fait savoir Mme Filion, en précisant que cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de risque dans les secteurs ruraux.

La transmission communautaire étant maintenant confirmée au Québec, c’est «possiblement» aussi le cas en Outaouais, a ajouté la Dre Carol McConnery, médecin-conseil à la direction régionale de santé publique.

Jusqu’à présent, 1480 tests de dépistage de la COVID-19 ont été effectués en Outaouais, dont 219 uniquement au cours de la journée de lundi. En date de mardi après-midi, 586 résultats étaient en attente. Le CISSSO dit avoir actuellement la capacité d’effectuer 380 tests quotidiennement.

Les équipes de santé publique continuent leur travail pour retracer les contacts des cas confirmés.

Les autorités insistent aussi sur l’importance, pour tout le monde, de signaler leurs symptômes au personnel du réseau de la santé et de respecter les consignes de distanciation sociale et d’hygiène mises en place par le gouvernement.