La ministre des Industries du patrimoine, du Sport, du Tourisme et de la Culture Lisa MacLeod
La ministre des Industries du patrimoine, du Sport, du Tourisme et de la Culture Lisa MacLeod

Coup de pouce aux organismes sans but lucratif de l'Ontario

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
Les organismes sans but lucratif ontariens recevront un coup de pouce du gouvernement provincial pour se remettre de la pandémie de COVID-19.

La ministre des Industries du Patrimoine, du Sport, du Tourisme et de la Culture, Lisa MacLeod, a annoncé qu’un fonds de 83 millions $ — provenant de la Fondation Trillium de l’Ontario — afin de les aider à relancer leurs activités.

« On veut que les communautés religieuses et les autres qui sont des lieux de rassemblement aient accès à du matériel de protection personnel sans que leurs frais d’exploitation explosent », soutient Mme MacLeod.

L’annonce de vendredi a été faite dans les locaux de la Légion royale canadienne de Barrhaven. La ministre dit avoir demandé spécifiquement à la Fondation Trillium à ce que les différents chapitres de cette organisation soient éligibles à cette aide financière. La Légion a également accès au fonds pour les communautés résilientes de la Fondation.

Lisa MacLeod affirme que cette organisation fait un travail important, notamment le soutien qu’elle apporte aux vétérans à dans les différentes régions de l’Ontario. Elle souhaite que ceux-ci reçoivent l’aide nécessaire pour compenser les pertes de revenus anticipées durant la campagne annuelle de vente de coquelicots au courant de l’automne.

« La campagne sera très différente cette année, souligne Mme MacLeod. Plusieurs bénévoles qui donnent leur temps pour vendre ces coquelicots sont assez âgés et risquent de vouloir être prudents et limiter leurs contacts avec autrui, surtout si ça implique l’échange d’argent comptant. »

« Plusieurs des marchands avec qui on fait habituellement affaire nous ont déjà informés qu’on ne pourrait pas s’installer à la sortie de leur commerce en raison des mesures sanitaires. On ne pourra pas non plus avoir de kiosque dans les centres d’achat», ajoute le commandant du district G de la Légion en Ontario, Joel VanSnick.