Comment répondre aux questions des enfants sur le coronavirus?

Ève Tessier-Bouchard
Ève Tessier-Bouchard
Développement de projets, Coopérative nationale de l'information indépendante
Comment aborder le coronavirus avec ses enfants? Voici quelques pistes. Et des réponses aux nombreuses questions qu'ils peuvent vous poser. L'important: en parler.

COMMENT ABORDER LE CORONAVIRUS AVEC SES ENFANTS?

  1. Ne pas avoir peur d’informer son enfant. La plupart des enfants auront déjà entendu parler du virus. Il ne s’agit plus de les protéger de cette réalité, mais d’ouvrir un dialogue informatif et rassurant à son sujet.
  2. Trier les informations. Comme le souligne les spécialistes, le parent doit se poser comme un filtre à informations. En plus de dégager les vraies nouvelles des fausses, il doit prendre garde à ne pas submerger l’enfant sous trop d’informations.
  3. Écouter les craintes de son enfant. Il est important que le parent se montre disponible aux inquiétudes de son enfant. S’il ne doit pas encourager ses peurs, il ne doit surtout pas les invalider.
  4. Se concentrer sur les solutions plutôt que le problème. Les enfants se sentent en contrôle lorsqu’ils savent quoi faire pour être en sécurité. Encourager son enfant à prendre les précautions nécessaires (ex: se laver les mains régulièrement) est un excellent moyen de le rassurer. L’inviter à cuisiner avec nous pour un parent âgé ou à écrire une lettre d’encouragement à une personne seule de son entourage peut contribuer à son sentiment d’avoir une emprise sur la situation.

+

QUELQUES QUESTIONS FRÉQUENTES DES ENFANTS?

Q Est-ce que mon chien peut attraper le virus?

R Il n’y a encore aucune preuve que les chiens peuvent tomber malades du coronavirus. Cependant, comme toute autre surface, son pelage peut être contaminé par les gens qui le flattent parce qu’il est troooop mignon! Pour s’assurer qu’un chien ne transmette pas le coronavirus à quelqu’un qui le touche, il faut éviter de l'emmener dans des lieux très occupés et garder son pelage bien propre ! Peut-être qu’il faudra laver pitou plus souvent pour quelques temps et demander aux étrangers de ne pas le toucher lors de vos promenades quotidiennes?

Q Est-ce que je vais devoir aller à l’école cet été à cause du congé forcé?

Pour l’instant, le ministère de l’Éducation n’a pas prévu prolonger le calendrier scolaire malgré les deux semaines de congé forcé. Cependant, le gouvernement suit l’évolution du coronavirus au jour le jour. Les consignes du gouvernement peuvent donc encore changer. Dans tous les cas, la fermeture des écoles est une excellente mesure pour mettre un frein à la progression de cas de coronavirus. Comme il s’agit d’une mesure exceptionnelle, on ne peut pas prédire l’avenir. Amusons-nous pendant qu’on est en congé et essayons de rester dans le moment présent parce qu’il ne sert à rien de s’inquiéter avant le temps.

Q Pourquoi les gens achètent-ils beaucoup de papier de toilette et de denrées?

R Souvent, quand les gens ont peur ou sont anxieux, ils ont des réflexes pour se protéger. Vu la possibilité que le virus se propage et que l’accès aux lieux publics soit restreint, les gens font des réserves de certains produits indispensables, comme le papier de toilette. C’est une façon de “reprendre le contrôle” sur une situation qui nous dépasse. Il ne sert toutefois à rien de paniquer et d’envisager le pire. Même en Italie, le deuxième pays le plus touché par le coronavirus après la Chine, les épiceries et les pharmacies restent ouvertes. Et ici, nos épiceries, pharmacies et magasins vont recevoir leurs marchandises comme d’habitude!

Q Est-ce que je peux voir mes amis ou le premier ministre l’interdit?

Le gouvernement n’a pas interdit de voir des amis. Par contre, il a fortement incité la population québécoise à être vigilante, ce qui signifie, entre autres, de limiter ses contacts et sorties le plus possible. Lorsque tu t’ennuies de tes amis, rappelle-toi ceci: c’est pour limiter la progression de cas de coronavirus qu’on doit éviter de se voir! C’est un geste très généreux envers les personnes qui sont fragiles et pour qui il serait dangereux d’attraper le virus. Il faut voir cette période au cours de laquelle on vit quelques frustration comme un cadeau qu’on fait à tout le monde. Plus on agit de façon responsable en respectant les consignes des experts, moins il y aura de personnes malades. Et plus vite on pourra reprendre nos activités normalement.

Q Est-ce que je dois porter un masque? 

Selon plusieurs autorités publiques, le masque ne devrait être porté que par les gens contaminés (ou présentant des symptômes) et les travailleurs de la santé. L’efficacité du masque pour se protéger des virus présents dans l’air est plutôt limité et dans certains cas, il peut même nuire. Il peut donner un faux sentiment de protection et encourager ceux qui le portent à baisser la garde sur d’autres facteurs de risque, par exemple se laver les mains. En Chine, le port du masque a été rendu obligatoire par les autorités en raison du nombre très élevé de cas et la proximité de la population. Ils sont beaucoup plus nombreux que nous et sont donc souvent plus près les uns des autres. La situation étant beaucoup moins extrême au Québec, il n’est pas jugé nécessaire de porter un masque.

Q Si j’ai reçu le vaccin contre la grippe, est-ce que je peux quand même attraper le coronavirus? 

Le vaccin qui a été donné cette année contre la grippe ne protège pas contre ce virus. La plupart des virus nécessitent leur propre vaccin. Malheureusement, celui du coronavirus n’a toujours pas été trouvé. Ce n’est cependant qu’une question de temps avant qu’on le développe! Des scientifiques de partout dans le monde travaillent nuit et jour pour mettre au point un vaccin qui nous protège du coronavirus. En Europe seulement, 136 équipes de scientifiques sont à la recherche d’un vaccin! Ici aussi, le milieu scientifique met la main à la pâte: des premiers vaccins canadiens et québécois devraient bientôt être testés!

Q J’ai des amis qui sont allés en voyage pour la relâche scolaire et je suis inquiet pour eux.

Tous les gens qui ont voyagé dans les dernières semaines sont invités à rester chez eux pendant 2 semaines. On ne doit pas s’inquiéter davantage pour eux. On leur demande de rester à la maison car cela peut prendre jusqu’à 14 jours avant que les premiers symptômes du virus apparaissent. Et on veut donc s’assurer qu’ils ne propagent pas la maladie sans le savoir. S’ils ont des symptômes, ils seront vus et aidés par des médecins et des infirmières et seront entre bonnes mains!

Q Est-ce que je dois m’inquiéter pour mes grands-parents?

Il est vrai que le coronavirus est un plus grand danger pour les personnes âgées. Leur corps est plus fragile que le tien, encore fort et jeune. Même si le gouvernement a mis en place plusieurs mesures préventives pour protéger tes grands-parents (par exemple, en limitant ou interdisant les visites dans les hôpitaux et les résidences), toi aussi tu peux veiller à leur bonne santé. Par exemple, tu peux appeler tes grands-parents au téléphone plutôt que de leur rendre visite ou encore proposer de faire leurs courses à leur place - avec l’aide de tes parents, bien sûr! L’important, c’est de limiter une exposition potentielle de tes grands-parents au virus.

Q Est-ce que je peux prendre une sorte de vitamine pour me protéger contre la Covid-19?

La meilleure chose à faire est de bien se nourrir. On peut essayer de manger davantage de fruits et légumes si ce n’est pas le cas habituellement. On recommande de bien laver ces aliments à l’eau savonneuse avant de les manger parce qu’ils ont été beaucoup manipulés avant d’arriver dans notre frigo. Mais il n’y a pas une vitamine spéciale qui peut tenir le coronavirus à distance. Ne pas stresser est aussi une très bonne astuce santé. Quand notre corps est en état de stress, il a moins d’énergie pour lutter contre les microbes. Alors quand on sent une petite panique monter en soi, on prend un moment pour respirer bien à fond en mettant notre main sur notre ventre pour le sentir gonfler. Et on en parle avec une personne en qui on a confiance ou on fait une activité qui nous change les idées.

+

VOS ENFANTS ONT DES QUESTIONS?

Envoyez-nous les questions de vos enfants. Nous tenterons d'y répondre dans les prochains jours dans nos infolettres. Merci de nous envoyer la question, avec son prénom, son âge et la ville de résidence de votre enfant. Envoyez vos questions ici.