L’Université Laval a tranché, elle a annoncé vendredi la tenue virtuelle de ses cérémonies de collation des grades 2020.
L’Université Laval a tranché, elle a annoncé vendredi la tenue virtuelle de ses cérémonies de collation des grades 2020.

Collation des grades virtuelle à l'Université Laval: sitôt annoncée, sitôt critiquée

L’Université Laval a tranché, elle a annoncé vendredi la tenue virtuelle de ses cérémonies de collation des grades 2020. L’idée est loin de plaire à toute la communauté de finissants, beaucoup d’entre eux jugent que leur réussite devrait être soulignée en personne, et non à l’écran. 

Une finissante a lancé une pétition après que la nouvelle ait été annoncée à la communauté étudiante. Elle souhaite le report des cérémonies à une date ultérieure, plutôt que leur tenue virtuelle.

Les cérémonies qui devaient avoir lieu au printemps ont été annulées en raison de la crise sanitaire, comme tous les autres événements. 

«Nous n’avons pas eu de bal ni eu le temps de remercier nos professeurs. Nous sommes reconnaissants envers l’Université Laval d’avoir pensé à nous et de nous avoir permis de terminer nos études en ligne. Par contre, sans les toges, sans l’émotion et les photos, nous ne croyons pas que les cérémonies des grades virtuelles pourront être mémorables», exprime Catherine Fournier.

La pétition avait rassemblé plus de 4000 signatures samedi. 

«Cela fait huit semaines que nous sommes en ligne, autant pour le travail, le social que pour l’école. Un vrai contact humain, lorsque la pandémie sera derrière nous, sera plus que bienvenue, peu importe le moment choisi. Nul besoin de se presser à faire des cérémonies de collation des grades virtuelles», ajoute la finissante. 

Elle propose d’attendre à plus tard afin de souligner «de façon juste» la fin du parcours scolaire. D’autres universités au Québec ont d’ailleurs choisi cette option, la collation des grades 2020 de l’Université McGill aura lieu l’an prochain (si la santé publique le permet à ce moment). 

Vendredi, l’Université Laval avait précisé dans son message qu’elle travaillait à la préparation «revisitée» des cérémonies. «Nous redoublons d’imagination pour qu’elles soient mémorables pour vous, vos collègues et votre famille», était-il indiqué.  

«Les détails sur la façon de vous joindre à vos collègues et amis lors de ces cérémonies virtuelles vous seront communiqués au cours des prochaines semaines. Votre diplôme officiel sera quant à lui acheminé par la poste», écrivait aussi l’ULaval.