Confinement oblige, en raison de la pandémie de la COVID-19, le petit Navy Baker, qui a soufflé sa première bougie samedi, a pour sa part vécu une fête hors du commun.

Bonne fête, Navy!

Le tout premier anniversaire d’un enfant est généralement un moment célébré en grand, en compagnie de toute la parenté. Confinement oblige, en raison de la pandémie de la COVID-19, le petit Navy Baker, qui a soufflé sa première bougie samedi, a pour sa part vécu une fête hors du commun.

Avec ses parents, Mathieu Baker et Chloé Lagacé, le bambin se trouve en quarantaine obligatoire, puisque sa famille est revenue le 19 mars dernier d’un voyage à l’étranger. 

Malgré leur volonté de respecter à la lettre les mesures préventives décrétées par le gouvernement, pas question de passer sous silence cet important jalon dans la vie de leur fils.

Ce faisant, les parents et la sœur de Mme Lagacé et le conjoint de celle-ci sont venus célébrer à leur demeure de Cowansville en respectant une saine distance. 

« Ils sont venus s’asseoir devant notre fenêtre, que nous avions ouverte un peu, afin de pouvoir bien échanger tout en respectant une distance, raconte M. Baker. Mes parents, actuellement en Floride, étaient aussi en ligne sur l’application FaceTime pour participer à l’événement. Nous avons tous chanté “Bonne fête ! ” à Navy. » Le petit a semblé apprécier cette petite célébration. 

« Ce fut un moment particulier et parfait. Navy était très heureux, rapporte son père. Nous n’oublierons jamais son premier anniversaire ! »