Santé publique Ottawa a répertorié 43 résultats positifs à un test de dépistage depuis lundi. Ce chiffre est en croissance depuis quelques jours dans la capitale fédérale.
Santé publique Ottawa a répertorié 43 résultats positifs à un test de dépistage depuis lundi. Ce chiffre est en croissance depuis quelques jours dans la capitale fédérale.

«Avertissement clair» à Ottawa que les consignes sanitaires sont toujours importantes

Le nombre quotidien de nouveaux cas de COVID-19 explose dans la capitale fédérale en raison d’un relâchement dans le respect des bonnes pratiques pour limiter la transmission du virus, dit le médecin-chef adjoint de Santé publique Ottawa (SPO), Brent Moloughney.

SPO a répertorié 43 résultats positifs à un test de dépistage depuis lundi. Ce chiffre est en croissance depuis quelques jours dans la capitale fédérale.

«Plusieurs de ces nouveaux cas sont liés à la pratique d’activités à haut risque de transmission comme des rassemblements intérieurs où les gens ne pratiquent pas la distanciation physique et des rassemblements avec des gens à l’extérieur de leur cercle social ou, parfois, des gens qui se rendent travailler même s’ils ont des symptômes», explique le Dr Moloughney.

Ce dernier précise que les groupes d’âge plus jeunes sont surreprésentés dans les infections identifiées au cours des derniers jours, particulièrement chez ceux qui ont rapporté avoir participé à des activités à plus hauts risques de transmission.

«Ce que nous avons vu dans les derniers jours doit être un avertissement clair, souligne le médecin-chef adjoint de SPO. Nous nous sommes peut-être un peu trop excités avec la réouverture de certains commerces et l’arrivée de l’été. Nous devons être plus prudents maintenant.»

Deuxième vague à l’horizon?

Est-ce que cette hausse soudaine du nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts quotidiennement à Ottawa annonce l’arrivée prochaine de la redoutée deuxième vague de transmission?

«Ça dépend de nous. Ça dépend à quel point on respecte les consignes et on utilise les outils à notre disposition pour limiter la transmission du virus à autrui. Par outils, j’entends la distanciation physique, le port du masque à l’intérieur, le lavage régulier des mains et rester à la maison lorsque nous sommes malades», explique Brent Moloughney.

Le clinicien principal du Programme d’épidémiologie clinique à l’Institut de recherche de l’hôpital d’Ottawa, Doug Manuel, ajoute de son côté que tant et aussi longtemps que SPO arrive à identifier les «points chauds de propagation» et à les contrôler, la deuxième vague devrait être évitée. Il ajoute qu’il est normal d’observer des hauts et des bas comme c’est le cas actuellement.

Avec tous ces nouveaux résultats positifs à un test de dépistage, le nombre de cas actifs connus du virus à Ottawa bondit à 159.

159 cas actifs

Avec tous ces nouveaux résultats positifs à un test de dépistage, le nombre de cas actifs connus du virus à Ottawa bondit à 159. Rappelons que l’on en comptait moins de 50 il y a deux semaines seulement.

Il y a actuellement sept personnes hospitalisées pour soigner des symptômes du nouveau coronavirus, dont deux qui se trouvent aux soins intensifs.

Heureusement, il n’y a pas de nouvelle éclosion du virus dans des établissements de soins de santé de la capitale fédérale.

Il reste toutefois six éclosions non résolues dans les locaux de l’organisme Bairn Croft au 668, avenue Mathieu d’Orléans, dans les maisons de retraite Jardin Royal et Redwoods, ainsi que dans les foyers de soins de longue durée Extendicare Medex, Communauté de soins Madonna et Manoir Carlingview.