Voiture de la Sûreté du Québec
Voiture de la Sûreté du Québec

250 personnes rassemblées à Wickham: la Sûreté du Québec à l’affût

Andréanne Beaudry
Andréanne Beaudry
La Tribune
Depuis vendredi, environ 250 personnes se sont rassemblées au Verger Blanchard de Wickham pour dénoncer les mesures sanitaires mises en place par le gouvernement de François Legault en lien avec la pandémie de COVID-19.

La porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Valérie Beauchamp, rappelle que les citoyens ont le droit de manifester même si le rassemblement à Wickham contrevient aux directives de la Direction de la santé publique en raison du nombre de personnes sur les lieux.

Toutefois, les patrouilleurs restent à l’affût dans le secteur dans le but d’assurer le respect des lois du Code de la sécurité routière, du code criminel, du code de procédure pénale ainsi qu’en vertu des mesures sanitaires décrétées par le gouvernement.

« Les policiers pourront émettre des constats d’infractions généraux », souligne Valérie Beauchamp sur le message de la SQ à ce sujet.

Pour l’instant, rien de majeur n’a été rapporté à la Sûreté du Québec, précise la porte-parole. Les manifestants respectent les règlements comme le fait de ne pas faire de bruit après 23 h notamment. Selon la SQ, la manifestation à Wickham se déroule bien.

« Nous avons rencontré l’organisateur pour l’aviser des règlements, dont les mesures sanitaires. Il s’exposait aussi avec cette fin de semaine, comme tous les citoyens, à un constat d’infraction générale dans l’éventualité où il y aurait un non-respect des mesures en place », précise encore une fois la Sûreté du Québec.