Le Droit
«Un climat de crainte n’est pas idéal psychologiquement pour féconder et là on sent bien qu’il y a une tension assez forte, a dit le professeur Richard Marcoux, du département de sociologie de l’Université Laval.
«Un climat de crainte n’est pas idéal psychologiquement pour féconder et là on sent bien qu’il y a une tension assez forte, a dit le professeur Richard Marcoux, du département de sociologie de l’Université Laval.

COVID-19: un «baby-boom» est peu probable

Jean-Benoit Legault
La Presse canadienne
MONTRÉAL - Le coronavirus a beau confiner les Québécois chez eux et réduire pratiquement à néant les activités auxquelles ils peuvent se livrer, un «baby-boom» est peu probable plus tard cette année, croit un expert interrogé par La Presse canadienne.