Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
En 24 heures, 24 personnes supplémentaires se sont ajoutées au bilan des guérisons dans l'Est ontarien.
En 24 heures, 24 personnes supplémentaires se sont ajoutées au bilan des guérisons dans l'Est ontarien.

COVID-19: Seulement cinq nouveaux cas dans l’Est ontarien et un nouveau décès

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) rapporte seulement cinq nouvelles infections à la COVID-19 dans l’Est ontarien mardi, mais recense également une nouvelle victime.

Parmi les nouveaux cas, quatre sont répertoriés dans les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) et un dans les Comtés de Stormont, Dundas et Glengarry (CUSDG). Pour la première fois depuis plus d’un mois, aucune nouvelle infection au nouveau coronavirus n’est dénombrée dans la ville de Cornwall. Aucun cas n’est rapporté non plus dans la partie nord d’Akwesasne.

En 24 heures, 24 personnes supplémentaires se sont ajoutées au bilan des guérisons. Le nombre de cas actifs a ainsi diminué de 20, pour se chiffrer à 357 cas actifs. La plupart des personnes qui portent toujours activement la maladie dans la région se trouvent à Cornwall, soit 131 personnes. Dans les CUPR, ce sont 102 cas actifs qui sont recensés, alors que dans les CUSDG, on en dénombre 106. Dix-huit individus sont toujours infectés dans la partie nord d’Akwesasne. La municipalité de Casselman est la seule de tout l’Est ontarien qui ne rapporte à l’heure actuelle aucun cas actif.

Cinquante-six personnes ont perdu la vie des suites de la COVID-19 dans la région depuis le début de la pandémie.

La Santé publique enregistre également une diminution des hospitalisations, dont la plupart aux soins intensifs. La dernière mise à jour fait état de 22 personnes hospitalisées, dont une seule se trouve aux soins intensifs.

Quinze flambées sont toujours actives dans des centres de soins de santé et des maisons de retraite du territoire du BSEO, soit une de moins que le bilan de la veille.

Le BSEO a également administré 22 doses supplémentaires de vaccin contre la COVID-19 depuis le dernier bilan. Rappelons que le gouvernement ontarien a annoncé mardi que la date visée pour que tous les résidents des maisons de soins de longue durée et des maisons de retraite à haut risque soient vaccinés est repoussée au 10 février. Les retards de livraisons des dernières semaines des entreprises de production de vaccins Pfizer-BioNtech et Moderna ont forcé le report de la date butoir de cinq jours.

Dans l’Est ontarien, tous les résidents des maisons de soins de longue durée ont reçu leur première dose de vaccin et la Santé publique a débuté la vaccination des maisons de retraite à haut risque, avait précisé le BSEO en point de presse lundi.