Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L’Est ontarien a dû passer lundi au niveau «Orange».
L’Est ontarien a dû passer lundi au niveau «Orange».

COVID-19: Hausse importante des cas actifs dans l’Est ontarien

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le nombre de cas actifs de la COVID-19 enregistre une forte hausse lundi et se chiffre désormais à 340 cas, selon le plus récent bilan du Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO).

Il s’agit d’une hausse de 50 cas actifs depuis le dernier bilan officiel du 11 décembre dernier. Au total, 61 nouveaux cas se sont ajoutés au total cumulatif de tout l’Est ontarien au cours du week-end. Ce sont 1124 infections qui ont été dénombrées dans la région depuis le début de la pandémie.

Le BSEO rapporte également le nombre le plus important de flambées au même moment dans la région. De nouvelles éclosions se sont également ajoutées au sombre palmarès.

À l’heure actuelle, l’organisation répertorie 12 éclosions sur son territoire. Neuf d’entre elles sont dénombrées dans des maisons de soins de longue durée et des résidences pour aînés. Les trois nouveaux établissements déclarés en flambée sont la résidence Sunset Cove, à Long Sault, la maison de soins de longue durée Champlain, à L’Orignal et le centre de soins TSIIonKwa NonhSoTe, à Akwesasne. Le BSEO devrait être en mesure d’indiquer précisément le nombre de nouveaux cas rapportés dans chacun de ces établissements lors d’un point de presse prévu mardi en fin de journée. Rappelons que les centres de soins Parisien Manor, Royal Manor Rest Home, St-Joseph’s Continuing Care Centre (QuinnHouse) et Heritage Heights, tous à Cornwall, ainsi que la maison The Palace, à Alexandria ont été déclarés en flambée au cours des dix derniers jours. Le médecin hygiéniste du BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, avait cependant souligné que la situation semblait stable dans ces établissements et que certains attendaient toujours les résultats de tests de dépistages.

En ce qui concerne la plus importante flambée enregistrée depuis le début de la crise sanitaire dans l’Est ontarien, soit à la Résidence Prescott et Russell, le dernier bilan officiel faisait état de 109 résidents qui ont contracté le virus, dont 85 cas considérés comme résolus. Soixante-huit membres du personnel ont été infectés, mais 67 en sont guéris. Au total, 15 résidents ont perdu la vie des suites de la maladie à la résidence.

Trois éclosions sont également recensées en milieu scolaire. Le BSEO rapporte toujours une flambée à l’école élémentaire catholique Saint-Isidore et à l’école élémentaire catholique La Source. L’institut Al Rashid Islamic, à Cornwall, rapportait vendredi 43 cas liés à l’éclosion qui y fait rage depuis le 4 décembre.

Six personnes sont actuellement hospitalisées, dont une aux soins intensifs.

Rappelons que l’Est ontarien a dû passer lundi au niveau «Orange» du système de classification provincial des mesures sanitaires à cause de l’augmentation inquiétante du nombre de cas dans la région. En point de presse vendredi dernier, le Dr Roumeliotis avait souligné que la région demeurerait dans cette zone restrictive pour au moins 14 jours, soit la durée d’une incubation de la maladie.