Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le nombre de personnes considérées comme guéries de la COVID-19 continue de croître dans l'Est ontarien.
Le nombre de personnes considérées comme guéries de la COVID-19 continue de croître dans l'Est ontarien.

COVID-19: 36 nouveaux cas dans l’Est ontarien et trois nouveaux décès

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) rapporte 36 nouvelles infections à la COVID-19 au cours du week-end dans l’Est ontarien, en plus de recenser trois nouveaux décès.

Les trois nouvelles victimes ont été dénombrées dans des établissements de soins de longue durée ou une éclosion fait présentement rage. Deux de ces décès sont dénombrés à la maison de soins Woodland Villa. Le troisième décès a été rapporté à la résidence Lancaster.

Parmi les 36 nouveaux cas rapportés depuis vendredi, onze ont été dénombrés dans des éclosions dans des centres de santé du territoire. Cependant, parmi les 16 flambées actives dans la région, le BSEO précise que la plupart d’entre elles ne rapportent à l’heure actuelle pas de cas actifs chez les résidents.

Au niveau des cas actifs, malgré l’augmentation du week-end, le nombre de personnes désormais considérées comme guéries de la COVID-19 dans la région continue de croître. Comparativement au dernier bilan, plus d’une soixantaine de personnes de plus sont considérées comme guéries de la maladie. À l’heure actuelle, seule la municipalité de Casselman ne rapporte aucun cas actif dans sa municipalité. La ville de Cornwall est quant à elle celle qui en recense le plus, soit 140.

Rappelons que les élèves des régions sous quatre bureaux de santé en Ontario ont pu ou pourront reprendre le chemin de l’école lundi ou mardi, puisque certaines écoles avaient une journée pédagogique marquée au calendrier lundi. Dans l’Est ontarien, ce retour en classe en présentiel représente le retour d’environ 30 000 étudiants répartis dans 89 écoles de l’élémentaire et 24 écoles secondaires. Le BSEO rappelle que conformément aux mesures sanitaires renforcées pour le retour en classe, la Santé publique effectuera plus de surveillance dans les établissements scolaires, et offrira davantage de support. Le gouvernement de Doug Ford a également annoncé lundi être prêt à mettre en place des dépistages rapides dans les écoles pour le personnel et les étudiants. Le BSEO indique que dans la région, ces tests ne serviraient pas au dépistage de tous les élèves et le personnel asymptomatique de façon systématique. Il pourrait s’agir d’une méthode supplémentaire ajoutée lorsqu’un ou plusieurs cas positifs sont dénombrés dans une classe ou une école.

Au niveau de la vaccination, le BSEO a franchi la barre des 2 500 doses administrées, alors que 2 505 personnes ont reçu la première dose du vaccin de l’entreprise Moderna ou Pfizer-BioNtech. À l’heure actuelle, tous les résidents les maisons de soins de longue durée de la région ont reçu leur première dose. Six résidences pour aînés à haut risque ont également reçu leur première dose. Le BSEO précise par ailleurs avoir reçu 1000 doses du vaccin de Moderna pour continuer la campagne de vaccination dans les résidences cette semaine. Le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, a également souligné en point de presse lundi que les cliniques de dépistages de Casselman et d’Alexandria seront dorénavant gérées par le personnel des hôpitaux de Hawkesbury et d’Alexandria, parce que le BSEO a besoin de tous ses effectifs de ressources humaines et de ses locaux pour efficacement continuer la campagne de vaccination. «C’est vraiment important pour nous de se concentrer sur cette tâche importante», a-t-il indiqué.