Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

COVID-19: 255 nouveaux cas depuis le Nouvel An dans l’Est ontarien

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) enregistre une hausse fulgurante de 255 nouveaux cas dans l'Est ontarien depuis le 1er janvier dernier.

En moyenne, il s’agit d’une augmentation d’environ 63 nouveaux cas quotidiennement, ce qui représente un record. Le Bureau avait enregistré mercredi dernier une hausse de 50 cas en 24 heures, ce qui représentait à ce moment-là la plus importante hausse jamais atteinte en une journée. 

Depuis le jour de l'An, 82 personnes se sont ajoutées au bilan des cas considérés comme guéris sur le territoire. Résultat, le nombre de cas actifs est lui aussi à la hausse, avec 173 personnes de plus portant toujours activement le virus dans la région, pour un total de 469. 

Ce sont 1689 individus au total qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire.

Parmi les cas actifs, la ville de Cornwall est la municipalité qui en recense le plus, avec 128 cas. La municipalité de Clarence-Rockland suit en deuxième position, avec 81 cas actifs, soit près d’une cinquantaine de cas actifs en moins. Le canton de Russell suit en troisième position, avec 44 cas actifs. Le canton de Hawkesbury-Est demeure la seule région de tout l’Est ontarien qui ne recense présentement aucun cas actif. 

Selon son dernier bilan, le BSEO recense aussi un nouveau décès lié au coronavirus. Il s’agit de la 34e victime de la maladie dans l’Est ontarien. Sept personnes sont actuellement hospitalisées pour traiter des symptômes de la COVID-19, mais personne ne se trouve aux soins intensifs. 

La Résidence Prescott et Russell de nouveau en éclosion 

Au niveau des éclosions, 15 flambées sont rapportées dans la région, soit treize dans des milieux de soins et résidences pour aînés, ainsi que deux en milieux scolaires. 

Une nouvelle éclosion a d’ailleurs été rapportée à la Résidence Prescott et Russell de Hawkesbury, qui se remet à peine d’une première éclosion de COVID-19 ayant duré plus de deux mois et qui a été classée comme terminée il y a quelques semaines. Le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, devrait être en mesure de donner plus d’information sur cette situation dans un point de presse prévu mardi en fin de journée. Rappelons que la première flambée à cette résidence avait touché plus de 100 résidents et plus de 60 membres du personnel, en plus de faire 15 victimes parmi les patients. 

le Dr Paul Roumeliotis

Les autres flambées du territoire sont répertoriées aux maisons de soins de longue durée TSIIonKwa NonhSoTe, à Awkwasasne, St-Joseph's Continuing Care Centre (Quinn House), à Cornwall, à la Woodland Villa, à Longsault, au Glen Stor Dun lodge, à Cornwall, à la résidence Lancaster, à la résidence Russell Meadows, au Chateau Glengarry Alexandria, au Maxville Manor, à la maison de soins et résidence Sandfield Place, à la résidence Community Living-DUNDAS et aux unités de santé mentale et de soins intensifs de l’Hôpital de Cornwall. 

L’école élémentaire catholique Saint-Isidore et l’école secondaire catholique L'Escale sont les deux établissements scolaires en éclosion.