La CCN compte redonner ses lettres de noblesse aux terrains fédéraux allant du parc Jacques-Cartier au ruisseau de la Brasserie.

Coup de jeunesse pour les berges de l’Outaouais

Les berges du nord de la rivière des Outaouais, allant du parc Jacques-Cartier au ruisseau de la Brasserie, seront revitalisées. Le conseil d’administration de la Commission de la capitale nationale (CCN) a approuvé jeudi le plan d’aménagement.

La CCN compte redonner ses lettres de noblesse aux terrains fédéraux situés autour de l’île de Hull. L’objectif est de donner accès aux cours d’eau, de contribuer à la qualité de l’environnement et de mettre en valeur le caractère symbolique de la capitale tout en offrant des expériences variées.

« C’est une bonne nouvelle. C’est la première fois que la CCN se donne un plan aussi vaste, ça comprend l’ensemble des berges de la rive nord », soutient le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

Entre autres, le plan permettra de créer à la sortie du pont Alexandra, sur la rive québécoise, une zone animée et accessible. La CCN compte construire une nouvelle capitainerie et y ajouter des services récréatifs et commerciaux afin de dynamiser le secteur.

« Il y a des lieux pour l’animation de plus grande envergure et d’autres pour de l’animation plus petite, explique M. Pedneaud-Jobin. À d’autres endroits, il y a des pistes cyclables et on pense aux futures pistes. Il faut avoir une vision commune pour que tout le monde puisse s’arrimer. C’est vraiment essentiel. Notamment dans le réseau cyclable ce sont des investissements importants et il faut que tout  se connecte. »

En ce qui concerne le terrain où se situe l’usine Kruger, l’établissement restera dans une aire d’étude spéciale en raison de la durée du bail et sera revu ultérieurement.

En plus d’avoir mené des consultations auprès du public, la CCN a créé un comité consultatif spécial regroupant 14 membres issus de diverses organisations. Le comité devra élaborer un plan d’action.