Bien qu’il n’y ait toujours aucun cas du COVID-19 déclaré dans la capitale fédérale, Santé publique Ottawa invite tout de même les résidents à se préparer à une épidémie.
Bien qu’il n’y ait toujours aucun cas du COVID-19 déclaré dans la capitale fédérale, Santé publique Ottawa invite tout de même les résidents à se préparer à une épidémie.

Coronavirus: prévoir le pire, selon Santé publique Ottawa

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
Bien qu’il n’y ait toujours aucun cas du COVID-19 déclaré dans la capitale fédérale, Santé publique Ottawa invite tout de même les résidents à se préparer à une épidémie.

La médecin-en-chef de Santé publique Ottawa (SPO), Dre Vera Etches, assure que son service est prêt à toute éventualité et invite le public à en faire de même. Les recommandations habituelles dans la prévention de la grippe (se laver les mains et rester à la maison si on est malade) sont en vigueur, mais on recommande également au public de faire des provisions.

«Une personne infectée par le virus peut être malade pendant une semaine ou plus, alors il faut s’assurer d’avoir des médicaments contre la fièvre, d’avoir l’approvisionnement dont vous aurez besoin pour être en mesure de rester à la maison pendant une période prolongée», explique Dre Etches.

«Ce n’est pas quelque chose de nouveau. Nous avons un plan d’urgence qui est communiqué par la Ville, un message que l’on répète souvent. Il faut être prêt pour une tempête hivernale ou pour une panne de courant. C’est la même idée», ajoute la médecin-en-chef de SPO.

Arrivée probable du virus

Vera Etches soutient qu’il est probable qu’un cas de COVID-19 soit découvert à Ottawa au cours des prochaines semaines, mais elle se veut rassurante. Ça ne signifie pas qu’une épidémie est à nos portes.

«Il faut faire la distinction entre des cas importés par un voyageur et les cas de transmission locale. Je dirais que ce n’est probablement qu’une question de temps avant que l’on ait un cas, à Ottawa, lié à un voyage», soutient Dre Etches, ajoutant que SPO fait du travail proactif pour identifier les voyageurs potentiellement infectés afin qu’ils subissent des tests de dépistage.

La médecin-en-chef de SPO ajoute qu’en ce moment, «il n’y a aucune raison de changer vos plans pour des activités sociales, des regroupements publics ou des événements sportifs».

Le maire rassuré

Le maire d’Ottawa, Jim Watson, et le président de SPO, le conseiller Keith Egli, ont eu une rencontre d’information avec Vera Etches lundi midi afin d’en apprendre davantage sur les précautions prises par le département de santé publique pour éviter la propagation du Coronavirus et sur le plan d’urgence élaboré pour l’ensemble de la Ville.

«J’ai une grande confiance en Dre Etches et son équipe. C’est vraiment important que tous les départements de la Ville d’Ottawa travaillent ensemble, lance M. Watson, invitant le public à consulter la nouvelle page sur le site web de SPO pour connaître les plus récents développements et obtenir toute l’information sur les précautions à prendre (santepubliqueottawa.ca/coronavirus).