La région est frappée par une tempête hivernale qui force la fermeture d’écoles et cause bien des soucis aux résidents.
La région est frappée par une tempête hivernale qui force la fermeture d’écoles et cause bien des soucis aux résidents.

Cocktail hivernal: écoles fermées, O-Train au ralenti et pannes d’électricité

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
En raison de la tempête qui sévit dans la région, non seulement toutes les écoles de l’Outaouais ont fermé leurs portes, mais le transport scolaire a aussi été annulé à Ottawa et dans l’Est ontarien jeudi.

À la fois le Consortium de transport scolaire d’Ottawa (CTSO) et le Consortium de transport scolaire de l’Est (CTSE) ont annoncé que les autobus jaunes resteraient stationnés au garage en raison des conditions météo difficiles.

Les écoles des conseils scolaires francophones (CEPEO, CECCE et CSDCEO) sont cependant demeurées ouvertes. Rappelons qu’elles devaient au départ être fermées en raison d’une grève des enseignants franco-ontariens, mais que celle-ci a été annulée étant donné les prévisions météorologiques.

Sur la rive québécoise, tous les établissements des cinq commissions scolaires du territoire (des Draveurs, des Portages-de-l’Outaouais, au Coeur-des-Vallées, des Hauts-Bois-de-l’Outaouais et Western Quebec) étaient fermés, tout comme les services de garde.

Les institutions d’enseignement privé ont aussi décidé de fermer leurs portes, par exemple le Collège Saint-Alexandre, le Collège Saint-Joseph et le Collège Nouvelles-Frontières.

Le Cégep de l’Outaouais avait pour sa part annoncé la suspension des cours et la fermeture complète de ses trois campus (Gabrielle-Roy, Félix-Leclerc et Louis-Reboul) pour la journée et la soirée de jeudi.

Seule l’Université du Québec en Outaouais a décidé de maintenir les cours et les activités régulières, à la fois pour ses pavillons de Gatineau que pour ses installations situées à Ripon et Saint-Jérôme. On recommande aux étudiants de faire preuve de prudence sur les routes. L’Université d’Ottawa maintient également ses activités régulières jeudi.

La tempête joue les trouble-fêtes

Sur Twitter mercredi, le maire d’Ottawa Jim Watson a demandé aux citoyens de faire du télétravail s’ils le peuvent. La Ville d’Ottawa a par ailleurs pris la décision de fermer toutes ses bibliothèques et ses installations de loisirs et de culture jusqu’à 12 h jeudi. Les activités qui y étaient prévues sont annulées.

De l’autre côté de la rivière, la Ville de Gatineau a indiqué en milieu d’avant-midi que les collectes prévues jeudi et vendredi sont « décalées d’une journée » en raison de la tempête. Cette décision a été prise pour des raisons de sécurité.

« Ainsi, les collectes prévues le jeudi 27 février seront reportées au vendredi 28 février, ont indiqué les autorités municipales. Celles prévues le vendredi 28 février seront reportées au samedi 29 février. »

Environnement Canada a révisé à la baisse ses prévisions pour les accumulations de neige puisqu’un total de 25 centimètres sont tombés dans la journée de jeudi.

Par ailleurs, l’écocentre du boulevard de la Carrière sera « exceptionnellement » fermé ce samedi, afin de permettre le transbordement des matières résiduelles.

De son côté, Postes Canada a lancé une alerte jaune pour la région de l’Outaouais en raison des conditions météo plus difficiles, c’est-à-dire que la Société d’État va faire de son mieux pour effectuer la livraison prévue jeudi, mais que des retards sont possibles dans certains secteurs. 

Quelques dizaines de vols ont été annulés ou retardés à l’Aéroport d’Ottawa jeudi matin.

À noter qu’on comptait aussi à 21 h quelque 2000 clients d’Hydro-Québec sans électricité dans les MRC de la Vallée-de-la-Gatineau, des Collines-de-l’Outaouais, de Papineau et de Pontiac. À Ottawa et dans l’Est ontarien, le courant a été rétabli pour l’ensemble du réseau aux environs de 17 h.

Le malheur des uns a fait le bonheur des autres alors que les centres de ski de la région ont été passablement achalandés jeudi. Les importantes accumulations de neige ont souri aux skieurs de la région de la capitale fédérale.

Certains centres de glisse, comme le Mont Cascade et les Sommets Edelweiss, ont affirmé que la journée de jeudi a été particulièrement occupée pour une journée de semaine. La fermeture des écoles aura permis à des familles de jouir de conditions idéales pour pratiquer leurs sports de glisse favoris.

Moins de neige qu’anticipé

Environnement Canada a révisé à la baisse ses prévisions pour les accumulations de neige puisqu’un total de 25 centimètres sont tombés dans la journée de jeudi. 

Au départ, des accumulations allant jusqu’à 40 centimètres étaient prévues par endroits. Un peu de pluie s’est mêlée à la neige au cours de la nuit, selon l’agence fédérale. 

La pluie serait d’ailleurs un des facteurs expliquant cette révision à la baisse.

L’avertissement de tempête hivernale a été levé par Environnement Canada durant la soirée de jeudi. L’agence fédérale annonce que des averses de neige sont possibles pour la journée de vendredi, mais les accumulations devraient être minimes.

Une interdiction de stationner en bordure de la rue la nuit était en vigueur autant à Ottawa qu’à Gatineau. 

Les deux villes ont mentionné que les travaux de déneigement se poursuivront jusqu’à l’heure de pointe matinale vendredi.