Le verglas a donné des maux de tête aux résidents de la région.

Cocktail de précipitations dans la région d'Ottawa-Gatineau

Noël n’a peut-être pas été assez blanc au goût de certains, mais leur souhait aura été exaucé avec quelques jours de retard alors que la neige s’est accumulée sur le sol de l’Outaouais et de l’Est ontarien.

« Ç’a commencé avec un peu de neige dimanche soir, mais ç’a fait place à des mélanges de précipitations rapidement. Ça n’a pas donné des conditions très faciles, on l’a constaté lundi matin sur les routes. Les conditions routières se sont vraiment dégradées », explique le météorologue Simon Legault d’Environnement Canada.

« Notre attention a surtout été dirigée vers les routes principales et collectrices, ainsi que les trottoirs et les pistes cyclables », affirme le directeur des opérations routières en secteur urbain de la Ville d’Ottawa, Bryden Denyes.

Ce n’est pas seulement sur les routes que les déplacements ont été difficiles. Plusieurs vols ont été annulés lundi aux aéroports d’Ottawa, de Montréal et de Toronto en raison des mauvaises conditions météorologiques.

En fin de journée, la pluie verglaçante et le grésil ont à nouveau laissé la place aux flocons qui doivent tomber avec parcimonie jusqu’en soirée, mardi.

Entre 10 et 15 centimètres de neige étaient attendus de lundi soir à mardi matin, selon les prévisions de M. Legault.

La Ville de Gatineau indique de son côté que toutes les équipes habituelles ont été déployées à compter de dimanche soir pour le déneigement et l’épandage d’abrasifs. Ces équipes resteront sur les routes jusqu’à la fin de la tempête qu’on prévoit en soirée, mardi. À noter que le règlement de stationnement hivernal gatinois entre en vigueur à minuit, dans la nuit de lundi à mardi.

Même son de cloche de la part de M. Denyes de la Ville d’Ottawa. Il souligne par ailleurs qu’un avis d’interdiction de stationnement dans les rues est en vigueur pour la nuit de lundi à mardi.

« Le moins il y a de voitures sur la route, que ce soit en mouvement ou stationnées, plus notre travail est facile, explique Bryden Denyes. On va entrer dans notre phase de déblaiement lorsque les précipitations cesseront. Ça prend généralement de 24 à 36 heures pour compléter le déblaiement de toutes les rues. »

Activités extérieures

À l’exception de la glissade sur tubes au Sommet Edelweiss et au Domaine de L’Ange-Gardien et du versant Skyline de Camp Fortune, l’ensemble des centres de ski de l’Outaouais et de l’Est ontarien étaient ouverts lundi. Tout comme le sentier glacé de l’entreprise Patinage en forêt à Lac-des-Loups.

Les patinoires extérieures à Gatineau demeurent en majorité fermées en raison du verglas et des températures plus chaudes des derniers jours, tandis qu’à Ottawa, les grandes patinoires extérieures entretenues par la municipalité sont ouvertes, soit la Patinoire des rêves devant l’hôtel de ville, celle du parc Lansdowne, de la place Ben-Franklin, ainsi que la patinoire des Sénateurs Jim Tubman dans le quartier Canterbury. Les patinoires de proximité sont toutefois fermées en grande majorité, selon Sue Chiumera de la direction générale des loisirs, de la culture et des installations d’Ottawa.

Selon le météorologue Simon Legault, vous pourrez commencer l’année 2020 en plein air sans problème, jusqu’à vendredi soir où un système devrait se montrer le bout du nez et apporter d’autres précipitations dont la nature reste à être déterminée.

« Les 1er et 2 janvier, on devrait avoir de belles journées, avec des températures confortables, soutient M. Legault. Pour les gens qui voudront en profiter, les conditions qui n’étaient pas très hivernales dernièrement le seront plus. »

La prudence est de mise sur le réseau routier de l'Outaouais. Le ministère des Transports du Québec signale que certains tronçons sont partiellement glacés. Ci-contre, on aperçoit l'autoroute 5 à la hauteur des boulevards Saint-Joseph et du Casino.

+

UN POTEAU ÉLECTRIQUE PREND FEU À LIMOGES

Un incendie s'est déclaré sur un poteau d’Hydro One du chemin Limoges, dans la municipalité de La Nation, lundi matin. 

Les pompiers du Service des incendies de La Nation ont répondu à l’appel un peu après 8h30. L’incendie était maîtrisé un peu moins de deux heures plus tard. Personne n’a été blessé.

L’incendie aurait été initié par un phénomène appelé « flashover », ou embrasement généralisé, selon le service de communications d'Hydro One. «Lors de températures spécifiques comme celle que nous vivons aujourd’hui, le sel provenant des routes est vaporisé sur les poteaux. Combiné à l’humidité, le feu est normalement la réaction qui suit.»

Le chemin Limoges a été fermé pendant quelques temps, par précaution, affirme la responsable des communications de la municipalité. 

«Une équipe d’Hydro One a effectué les réparations et le chemin Limoges a ensuite été ouvert à la circulation vers 10 h 10.»

Aucune résidence n’a été affectée par l’incendie, selon la carte interactive des pannes de courant de l’entreprise hydroélectrique.