Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le projet du nouveau centre multifonctionnel du MIFO vise à remplacer le bâtiment actuel sur la rue Carrière à Orléans afin de tripler la superficie des espaces.
Le projet du nouveau centre multifonctionnel du MIFO vise à remplacer le bâtiment actuel sur la rue Carrière à Orléans afin de tripler la superficie des espaces.

CIMA+ nouveau gestionnaire du projet de construction du MIFO

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La firme CIMA+ a été embauchée comme gestionnaire de projet pour faire avancer la construction du nouveau centre multifonctionnel du Mouvement d’implication francophone d’Orléans (MIFO).

CIMA+ a comme mandat d’accompagner l’organisme durant toutes les étapes de la réalisation du projet, de la phase de conception à la livraison. 

Le projet du nouveau centre multifonctionnel du MIFO vise à remplacer le bâtiment actuel sur la rue Carrière à Orléans afin de tripler la superficie des espaces. Cet agrandissement permettra d’élargir l’offre de programmes et de rendre les lieux plus sécuritaires, accessibles et écoresponsables. «La construction du Nouveau MIFO est l’un des projets les plus ambitieux de l’histoire de notre organisme et un legs de grande importance pour la communauté franco-ontarienne», a souligné par communiqué la présidente du MIFO, Trèva Cousineau. «C’est en s’associant à une équipe chevronnée comme CIMA+ que notre rêve deviendra réalité. Nous avons hâte de travailler avec eux pour franchir de nouvelles étapes du projet de construction et nous avons encore plus hâte d'accueillir notre communauté sous notre nouveau toit.»

La présidente du MIFO, Trèva Cousineau

Le nouveau centre sur deux étages comprendra un grand hall d’entrée, un espace café, un gymnase double, des salles de cours et de création, une salle dédiée à la jeunesse et une salle d’expositions patrimoniales permanentes, entre autres, afin de poursuivre la mission du MIFO d'offrir des programmes et des services francophones en éducation, en arts et en culture.