Chrystia Freeland a décidé de subir un test « après avoir reçu une notification de l’application ALERTE COVID ».
Chrystia Freeland a décidé de subir un test « après avoir reçu une notification de l’application ALERTE COVID ».

Chrystia Freeland indique que ses tests de COVID-19 ont été négatifs

La Presse canadienne
PC
OTTAWA - La vice-première ministre Chrystia Freeland a indiqué dimanche que ses tests de dépistage de la COVID-19 se sont avérés négatifs.

Elle en a fait l’annonce par l’entremise de son compte Tweeter.

Mme Freeland a profité de l’occasion pour recommander à la population de télécharger l’application Alerte COVID.

La veille, elle avait annoncé qu’elle se plaçait en auto-isolement dans l’attente de son résultat.

Mme Freeland dit avoir pris la décision de subir un test «après avoir reçu une notification de l’application ALERTE COVID».

La veille, le gouvernement avait annoncé une mise à jour de l’application qui permettra aux utilisateurs qui ont obtenu un résultat positif d’inscrire la date d’apparition des symptômes ou la date du test, permettant une meilleure estimation de la période où ils étaient le plus contagieux.

Toutes les provinces, à l’exception de la Colombie-Britannique et de l’Alberta participent au programme.

L’application Alerte COVID a été téléchargée plus de 4,9 millions de fois depuis son lancement, mais vendredi, on comptait environ 2900 Canadiens qui l’avaient utilisée pour avertir leurs contacts d’un résultat positif de la COVID-19.