La Ville de Chelsea travaille sur différents projets pour améliorer son réseau cyclable, notamment en ajoutant des liens avec Gatineau.
La Ville de Chelsea travaille sur différents projets pour améliorer son réseau cyclable, notamment en ajoutant des liens avec Gatineau.

Chelsea développe son réseau cyclable

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
La municipalité de Chelsea entend bien poursuivre ses efforts pour développer son réseau cyclable en 2020 alors que des pourparlers se poursuivent avec la Ville de Gatineau pour créer des liens cyclables entre les deux municipalités.

L’un des objectifs de la municipalité pour améliorer son réseau cyclable en 2020 est de créer un lien entre le chemin de la Mine et le boulevard de la Cité-des-Jeunes, dans le secteur Hull, à Gatineau. Chelsea reconnaît aussi qu’un projet est toujours en place pour relier la municipalité avec le boulevard de la Technologie, dans le quartier des Hautes-Plaines.

« On est encore à l’étape de l’étude de faisabilité, mais pour l’instant on a une entente avec Gazifère et le ministère des Transports du Québec pour développer la piste cyclable qui longe l’autoroute 5 », a confié la mairesse de Chelsea, Caryl Green, en entrevue avec Le Droit. « Pour ce faire, il faut aussi qu’on traverse le ruisseau de Chelsea, ce qui représente un défi important. »

Mme Green confirme que des pourparlers ont déjà débuté avec le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin. Selon la mairesse Green, la Ville de Gatineau appuie les démarches de Chelsea visant à créer un lien cyclable entre la municipalité et les Hautes-Plaines.

Mme Green indique d’ailleurs que d’autres projets d’envergure seront achevés au cours de la présente année.

Elle souligne que la municipalité est déjà dotée d’un plan directeur de transport actif depuis 5 ans afin de pouvoir recevoir des subventions du ministère des Transports du Québec. Elle ajoute que la municipalité s’affaire présentement à mettre à jour ce plan directeur pour l’ajuster aux besoins changeants.

« Ça fait 5 ans qu’on a rédigé ce plan directeur de transport actif, on croit qu’il est temps de le mettre à jour. On a réussi à mettre en place un grand réseau de 80 km qui couvre une vaste partie du territoire de la municipalité. »

Des efforts reconnus par Vélo QUébec

La municipalité de Chelsea s’est d’ailleurs vu remettre, la semaine dernière, la certification VÉLOSYMPATHIQUE « bronze » par l’organisme Vélo Québec pour ses engagements envers le développement d’une culture de vélo.

« On est très fiers de recevoir cette reconnaissance. On avait reçu une mention spéciale l’année dernière alors c’est agréable de voir qu’on a grimpé d’une catégorie », se réjouit Mme Green.

Au cours des dernières années, le conseil municipal de Chelsea a mis en place plusieurs mesures pour favoriser l’utilisation de son réseau cyclable.

La municipalité a notamment aménagé des bandes cyclables sur les chemins Notch et de la Mine, retiré les rails du sentier communautaire, acheté deux stations de réparation de vélos, augmenté le nombre d’aires de stationnement pour vélos et inauguré un vélo parc au Centre Meredith.

« On met beaucoup d’efforts dans le transport actif chaque année. Nous sommes heureux de voir que ces efforts sont reconnus par Vélo Québec, mais aussi par nos résidents », conclut-elle.