Le Droit
Le 19 juin dernier, un chauffeur de la STO soupçonné d’avoir conduit avec les capacités affaiblies a été arrêté par le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) après avoir refusé de souffler dans l’appareil de détection approuvé.
Le 19 juin dernier, un chauffeur de la STO soupçonné d’avoir conduit avec les capacités affaiblies a été arrêté par le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) après avoir refusé de souffler dans l’appareil de détection approuvé.

Chauffeurs avec les capacités affaiblies: la STO sort du lot

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Tandis que deux cas impliquant des chauffeurs d’autobus sont survenus depuis novembre à la Société de transport de l’Outaouais (STO), une vérification faite par Le Droit a permis d’apprendre qu’aucune arrestation pour conduite avec les capacités affaiblies n’a été recensée à OC Transpo et dans les autres transporteurs publics québécois au cours de la dernière année et demie.