Benoit Pelletier, fondateur du Centre de la francophonie des Amériques, Madeleine Meilleur, ministre déléguée aux Affaires francophones de l'Ontario, Jean Marc Fournier, ministre responsable des Affaires intergouvernementales et de la Francophonie Canadienne du Quebec, et Stéphane Dion porte-parole du PLC en matière de langues officielles.

C'est un départ pour l'Université d'été sur la francophonie

L'Université d'été sur la francophonie lançait ses activités, samedi matin, à l'Université d'Ottawa. La quatrième édition de cette initiative du Centre de la francophonie des Amériques (CFA) offrira au public de nombreuses conférences, discussions et activités culturelles jusqu'à vendredi.
Le ministre québécois des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Francophonie canadienne, Jean-Marc Fournier, la ministre déléguée aux Affaires francophones de l'Ontario, Madeleine Meilleur, le fondateur du CFA, Benoit Pelletier et le porte-parole du Parti libéral du Canada en matière de langues officielles, Stéphane Dion, étaient rassemblés pour l'ouverture de l'Université d'été sur la francophonie des Amériques.
Ce dernier prononçait un discours de lancement sur l'avenir du français au Canada.
La série de conférences est organisée en collaboration avec l'Université d'Ottawa et la Chaire pour le développement de la recherche sur la culture d'expression française en Amérique du Nord de l'Université Laval.
À surveiller dimanche à 13h30, un panel de discussion sur l'impact de la culture et de la francophonie sur le développement avec le maire de Québec, Régis Labeaume, le président de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario, Denis Vaillancourt, et le chanteur louisianais Zachary Richard.