L'église Notre-Dame-des-Neiges, dans le Vieux-Masson

C'est la fin pour l'église Notre-Dame-des-Neiges

Après avoir étudié tous les scénarios possibles, le conseil de fabrique de la paroisse Notre-Dame-des-Neiges, dans le secteur Masson-Angers, se voit contraint d'annoncer la fermeture de son église.
Le lieu de culte de la rue Donat-St-Amour fermera ses portes le 2 novembre prochain, après une dernière célébration, ont annoncé les marguilliers.
«Malgré toutes les compressions possibles, il ne nous sera plus possible d'honorer nos factures d'ici peu de temps. Jusqu'ici, nous avons été favorisés par la chaude température des mois d'août et de septembre; le début d'octobre s'est aussi montré clément jusqu'à maintenant. Mais on n'est pas sans savoir que les mois plus froids vont très bientôt sonner à notre porte et la facture d'électricité va grimper», a expliqué le président par intérim du conseil, le père Albert Gosselin.
L'église Notre-Dame-des-Neiges sera mise en vente une fois que le «carnet de santé» de l'édifice aura été complété par l'inspecteur en bâtiment mandaté par la paroisse.
La messe et les baptêmes seront désormais célébrés à la maison Béthel, dans l'ancien presbytère. Les funérailles seront pour leur part organisées à l'église Saint-Grégoire-de-Nazianze, dans le secteur Buckingham. La paroisse continuera d'assurer la gestion du cimetière.
Rappelons que les messes n'attiraient plus que quelques dizaines de fidèles les fins de semaine dans le secteur Masson.