Un couple de touristes européens s’est prêté au jeu du photographe Jeannot Lévesque pour une photo à l’intérieur d’un dôme vitré avec une vue panoramique sur le fjord.

Ces lieux qu'on aime: sortie éco-romantico-touristique au Parc Aventures Cap Jaseux

CHRONIQUE / Un commerce, un coin de rue ou un parc méconnus, un endroit pour rencontrer ou relaxer : les villes regorgent de lieux qu’on aime, souvent loin des circuits plus traditionnels. Cet été, les chroniqueurs des six journaux de Groupe Capitales Médias vous amènent à la découverte de ces petits trésors, de Québec jusqu’en Outaouais, de la Mauricie à l’Estrie ou au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Rendez-vous chaque jeudi de l’été.

Le Parc Aventures Cap Jaseux, à Saint-Fulgence, campé sur les rives du fjord du Saguenay, propose le plus romantique des types d’hébergement en plein air. Il me semble que si j’avais à choisir une place pour vivre une tendre nuit avec la femme de ma vie couchée sous les étoiles (1), j’opterais pour un dôme vitré ou une sphère suspendue de ce parc saguenéen.

Le concept a tout pour inspirer l’amour. Au lit, perché en surplomb du fjord, avec une vue panoramique, à la belle étoile, sous le clapotement de la pluie ou dans une ambiance assourdie par le vent, à l’abri des regards et des intempéries ; c’est le kit éco-romantico-touristique par excellence.

Évidemment, la toilette écologique derrière votre abri enlève un peu de charme, mais il y a des sacrifices qui valent la peine. Il y a tout de même un pavillon de services avec toilettes et douches qui est situé à 250 mètres des hébergements panoramiques.

Hébergement expérientiel

« C’est un type d’hébergement expérientiel très populaire pour les jeunes couples de la métropole et très prisé par les Européens », confirme la directrice générale du parc, Rebecca Tremblay. Si l’expérience romantique n’est pas en tête de liste de vos priorités, c’est une expérience qui peut aussi se vivre en famille, les unités d’hébergement pouvant accueillir jusqu’à quatre personnes.

Le Parc Aventures Cap Jaseux est un site aménagé sur mesure pour les jeunes adultes amateurs de plein air ou pour les autres qui sont en bonne forme physique. C’est un endroit pour mettre ses mollets à l’épreuve avec des parcours d’arbres en arbres extrêmes, un circuit de tyroliennes géantes, de l’escalade Via Ferrata sur des parois en surplomb du fjord, des sentiers de randonnée pédestre, sans parler des excursions en kayak de mer qui vous amènent à ras du fjord. Les amateurs de pêche peuvent même lancer une ligne pour taquiner la truite de mer, cet omble de fontaine anadrome unique au Saguenay, qui peut facilement se pêcher à gué – pas besoin de permis de pêche, zone 21 – un secret de pêche bien gardé et connu seulement de quelques adeptes.

Les gens y jasent

« Il y a deux théories qui accompagnent le nom du Cap Jaseux ; le premier veut que ce soit la présence d’oiseaux jaseurs et la seconde est liée à l’effet d’amphithéâtre de la baie », fait savoir Rebecca Tremblay, qui œuvre depuis près de 20 ans dans ce parc légué à la municipalité de Saint-Fulgence par l’homme d’affaires saguenéen Paul Murdock en 1977.

« Dans les années 1800, les habitants de Chicoutimi s’y rendaient pour pique-niquer et le site, très écho, amplifiait les conversations, ce qui faisait dire qu’à cet endroit, ça jasait beaucoup », raconte la directrice, précisant qu’elle préfère cette version plus charmante. Sur le site des ornithologues amateurs, on dit que le jaseur d’Amérique n’est pas le plus bruyant des oiseaux, ce qui donne encore plus de crédibilité à la version de l’amphithéâtre.

Le fjord du Saguenay est un tableau dont on ne se lasse pas. J’ai beau le croiser du regard et le fréquenter depuis plus de 50 ans, chaque fois je m’émerveille. Le Parc Aventures Cap Jaseux, à 25 kilomètres de Chicoutimi, propose une fenêtre exceptionnelle et vous offre le fjord sous toutes ses coutures, par les airs, par la rive et par l’eau.

Outre les sphères suspendues et les dômes vitrés, le parc propose aussi comme hébergement des cabines en bois rond, les célèbres maisons dans les arbres que les enfants adorent et 50 emplacements de camping. Il y a même un parcours aventure pour les bambins très populaire auprès des jeunes.

Chemin faisant

Chemin faisant, le long de la route 172, pendant les 25 kilomètres qui vous séparent de Chicoutimi, vous longerez le Saguenay jusqu’au début du fjord et vous serez tenté d’effectuer un arrêt à la Ferme du Ruisseau pour faire le plein de légumes. Vous pouvez traverser le village de Saint-Fulgence en parallèle de la 172 sur une distance d’environ deux kilomètres en arrêtant à la boulangerie pour acheter du pain Roger (rien à voir avec l’auteur de ces lignes), des brioches, des tartes aux bleuets, aux framboises ou au sucre pour agrémenter vos repas dans le parc.

Dans le chemin sinueux de trois kilomètres, en quittant la 172, vous apprécierez les vieilles maisons en bois et vous devrez faire une halte à la Vieille Ferme où vous serez accueilli par le chant du coq pour ensuite profiter de la bergerie et de sa viande d’agneau, un pur délice.

(1) - Michel Rivard, dans la chanson Schefferville, le dernier train.