Grâce à Centraide Outaouais, 64 560 personnes vulnérables recevront du soutien.

Centraide Outaouais dépasse son objectif

Grâce à la générosité des citoyens et à la détermination de ses bénévoles, Centraide Outaouais a pu dépasser son objectif de dons reçus pour sa campagne de 2018.

L’organisme a reçu 3 687 532 $, ce qui permettra aux organisations et projets communautaires de la région de soutenir 64 560 personnes vulnérables, a-t-on précisé. Les objectifs fixés étaient de recueillir 3 547 000 $ pour le soutien de 62 100 personnes.

Les résultats ont été dévoilés jeudi à Gatineau lors de la soirée de reconnaissance, qui fut aussi l’occasion de rendre hommage aux bénévoles qui ont fait de cette campagne un succès.

La directrice générale de Centraide Outaouais, Nathalie Lepage, a indiqué que des familles à faible revenu, des nouveaux arrivants, des personnes qui vivent de l’isolement et des jeunes bénéficieront de la générosité de la population.

« Il y a une variété de personnes qui vivent toutes sortes de problématiques, que ce soit au chapitre alimentaire et en matière de logement. Il y a aussi les gens qui vivent de l’exclusion. Il y a une panoplie de situations vécues par des personnes en situation de vulnérabilité. Ce n’est pas juste au chapitre économique », a expliqué Mme Lepage.

Le président de la campagne 2018 de Centraide Outaouais, Lawrence Cannon, a tenu à signaler que les organismes qui offrent des services de premières lignes aux personnes fragilisées le font toute l’année durant et en temps de crise.

« Certaines régions sont dévitalisées, les services de proximité sont limités et on ne pourrait se passer de la contribution des organismes. Et je me dois de remercier chaleureusement les donateurs de croire en notre mission et celle du réseau des 80 organismes appuyés », a-t-il mentionné.

Cuisines collectives, transport pour les aînés, ateliers de prévention contre les abus sexuels, physiques et psychologiques comptent parmi les services offerts par les différentes organisations financées par Centraide Outaouais. Mme Lepage a noté que les besoins sont toujours grandissants.

« De plus en plus de personnes qui travaillent doivent à l’occasion se rendre dans les banques alimentaires au cours d’une année à cause du coût du loyer, de la nourriture qui est très dispendieuse. Elles n’arrivent tout simplement pas. C’est grandissant, malheureusement. Les banques alimentaires voient des hausses des demandes, que ce soit à Hull, dans le Pontiac ou ailleurs », a raconté Mme Lepage, tout en ajoutant que de plus en plus de jeunes se retrouvent en situation d’itinérance, vivent des problèmes de dépendance ou de santé mentale.

« Ce sont des choses qui ne vont malheureusement pas en diminution. Les organismes ont de plus en plus besoin de notre support et de celui de l’État. Les besoins sont grands et les ressources ne sont pas toujours au rendez-vous pour pouvoir les supporter adéquatement », a analysé Mme Lepage.

Les fonds seront distribués aux organismes au mois de mai, a précisé Centraide Outaouais.

L’organisation a en outre précisé que le Fonds SOS Tornade a permis d’amasser 262 000 $ pour les sinistrés.