La directrice générale de Centraide Outaouais, Nathalie Lepage

Centraide atteint 81% de son objectif à mi-chemin de sa campagne

À mi-chemin, la 74e campagne de Centraide Outaouais va bon train avec une récolte atteignant 2 861 000 $. Selon l’organisation, il s’agit d’un meilleur résultat qu’à pareille date l’an dernier.

En date de vendredi, 81 % de l’objectif fixé à 3 547 000 $ avait donc été atteint.

Malgré ces nouvelles encourageantes, la directrice générale Nathalie Lepage avertit qu’on ne peut s’asseoir sur nos lauriers.

« Nous sommes en avance de quelques points de pourcentage par rapport à l’an passé, nous sommes vraiment contents du résultat avant de quitter pour les Fêtes. Mais on a encore besoin de la solidarité et de la générosité de tout le monde pour se rendre au fil d’arrivée, car ce sont les derniers miles qui sont les plus intenses. [...] On espère que les gens vont propager le message pour qu’on puisse atteindre notre but. Tous les dons, peu importe le montant, peuvent faire la différence », explique-t-elle.

Lancée le 2 octobre, la campagne de Centraide s’achèvera au début du printemps. Les résultats finaux seront annoncés au début avril.

« Si ça continue au même rythme, nous sommes optimistes d’y arriver », ajoute Mme Lepage.

Au total, Centraide Outaouais appuie 80 organismes communautaires.

Les temps et le contexte ont bien changé pour Centraide, alors que l’objectif était supérieur à cinq millions $ jusqu’en 2015. Malgré tout, Nathalie Lepage croit que la tendance va se renverser et qu’il est « tout à fait envisageable » d’atteindre de nouveau ce cap à plus long terme.

« C’est notre intention, mais ça ne peut pas se faire en l’espace d’un an. On vient de déposer un nouveau plan stratégique et on veut augmenter notre objectif de façon substantielle dans les trois prochaines années. C’est que les besoins, eux, ne diminuent pas. On ne sait pas combien d’années ça va prendre pour y arriver, mais on a des stratégies. Centraide doit s’adapter à la nouvelle réalité, aux nouvelles technologies et diversifier nos façons d’amasser des fonds », conclut-elle.

En 2017, Centraide Outaouais a recueilli un peu plus de 4,5 millions $ à l’issue de sa campagne.

+

Sur la photo, on aperçoit Jill Daigle, Baudouin St-Cyr et Gabrielle Béland Mainguy.

LA POPOTE ROULANTE D'OTTAWA À L'OEUVRE

Une fois de plus cette année, la Popote roulante d’Ottawa s’associe avec plusieurs partenaires dont le restaurant The Newport pour réchauffer le coeur d’une centaine d’aînés et de personnes avec des handicaps le jour de Noël.

Une vingtaine d’équipes de bénévoles seront à pied d’oeuvre dans les prochains jours en vue de servir gratuitement un repas de Noël et distribuer un cadeau à ces gens vulnérables.

«C’est toujours fantastique de voir tant de gens passer leur matin de Noël à aider les autres», de dire le directeur général de l’organisme, Baudouin St-Cyr.

Fondé il y a 50 ans, la Popote roulante d’Ottawa a pour mission de favoriser la dignité, la santé et l’autonomie des personnes âgées, handicapées ou en convalescence, entre autres en faisant la livraison de repas abordables et en étant un point de contact avec le système de santé.

En 2017-2018, l’organisme a distribué 114 400 repas grâce au coup de pouce de 423 bénévoles. En tout, 90% des gens aidés sont âgés de 65 ans et plus. Les femmes constituent 61% de la clientèle.